0

Et si l’avenir du poker en France était à l’étranger?

EASYRIDER-SPTI-14.tif

Avouez que c’est une question qui mérite d’être posée non? Je ne sais pas vous mais moi, je trouve le marché poker totalement déprimant. Note pour l’ARJEL : ne cherchez pas plus loin que la loi de merde pondue à la va-vite pour faire plaisir à 3 clampins qui pensaient bien se remplir la panse. On a fait le tour, moi et beaucoup d’autres plus en profondeur et avec un peu plus de finesse que moi, mais on arrive tous à la même conclusion : on s’est fait niquer. On est pas loin d’avoir aussi mal au cul que les croupiers de l’ACF en ce moment. La tristesse de ce marché me ferait preque pleurer si je n’avais pas de VPN. Non mais sérieusement, tristesse et poker ne sont pas compatibles. Je me rappelle en 2010, toutes les rooms qui voulaient se faire une place au soleil de la Riviera y allaient de leur opération communication sympa. Petits fours, champagne, partie de poker avec lot bien fun à gagner. Je suis d’autant plus nostalgique qu’en bon gros chacal de blogueur que je suis, j’adorais aller siroter ma flûte et déglinguer quelques journalistes qui ne savaient pas ce que c’était qu’un TRIBÊTE. Les cons haha. Putain, je m’étais même fait payer quelques jours sur la côte (pour je ne sais même plus trop quelle raison) par Fulltiltpoker : avion + hotel martinez à Cannes + bouffe etc. La belle époque quoi.

Et puis quand les sites de poker se sont aperçus que d’un côté il fallait payer les impôts et que de l’autre ils avaient tout juste assez de joueurs sur leur table pour faire un gangbang, ils ont méchamment restreint le budget marketing. 4 ans après, c’est carrément Tchernobyle (Fukushima pour les moins de 25 ans). Et le phénomène ne s’arrête pas aux rooms online. Ces bons vieux cercles de poker se font dérouiller aussi. Et vous voulez que je vous dise, même les parties entre potes ne sont plus aussi nombreuses qu’avant! Certains disent que c’est le signe que le poker a muri, moi je dirais plutôt qu’il s’est pourri de l’intérieur. Mais ça m’empêche pas d’admirer la détermination de quelques uns, comme par exemple Pédro Canali qui croit encore en son projet RankingHero. En lisant son (très bon) interview sur l’express, on sent bien que le mec essaye de se rassurer. “Mais si les gars, je vous dis que le poker a changé et qu’on peut encore en faire quelque chose, hein? si hein?”.

Mais est-ce que pour autant l’herbe en plus verte ailleurs? Clairement oui. Quand on voit comment certains casinos online prospèrent, on se dit que c’est encore possible de faire quelques billets… oui mais voilà, nous en France, on n’a pas le droit de jouer sur des sites de poker non arjelisés (et encore moins des casinos!) parce qu’on est un peuple irresponsable. Il faut nous protéger contre nous même, nous empêcher de dépenser notre argent. Surtout chez les autres. En fait, on préfère être sûr qu’on dépense pas une thune chez nous plutôt que de savoir qu’on les dépense ailleurs. Et bien vous savez quoi messieurs les faiseurs de loi de merde ? FUCK YOU. Tout ce que vous provoquerez, c’est l’envie de se barrer. Et si c’est pas possible physiquement, ce sera grâce à des moyens technique comme les VPN. D’ailleurs, au passage, j’en profiterai même pour aller sur le catalogue NETFLIX américain et me gaver de séries et films dont vous avez verrouillé les accès chez nous., sans oublier de télécharger 2 téraoctets de films, y compris les pires bouses, rien que pour vous faire chier. Putain.

TheKing

Passionné de poker et d'internet depuis plus 10 ans, je suis le fondateur de pokerbastards.com et j'aime recevoir des tonnes de compliments alors n'hésitez pas à me contacter ou à me suivre sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire