Les incroyables transactions financières entre fulltiltpoker et ses pros (Ivey & Benyamine)

Quand j »ai lu l’article de Subject Poker (article original en anglais ici), j »en suis resté pantois. Il décrit les transactions financières entre Fulltiltpoker et 2 de ses pros: Phil Ivey et David Benyamine. L’historique des transactions n’est pas complet mais il est suffisamment étayé pour nous donner un aperçu de la façon dont fulltiltpoker faisait affaire avec ses pros. Et c’est juste hallucinant.

Phil Ivey:

Phil Ivey

Phil Ivey a emprunté régulièrement des sommes allant de 500.000$ à 1.000.000$ à la room. Au total c’est au moins 18 emprunts pour $10,715,000. Du côté remboursement, il y a trace de 5 versements pour un total d’au moins 5 millions de dollars. Il manquerait donc un gros bout.

Les mouvements d’argent correspondent souvent aux périodes à forte activités sur les tables de cash game très haute limite. Les emprunts pendant les périodes de pertes et les remboursement pendant les périodes de gains. Même si le site n’a pas eu accès au transaction entre joueurs, il suppose que ces emprunts ont pu financer d’autres joueurs justement pour ses parties de high stakes comme par exemple Isildur1 en novembre 2009.

On apprend également que le site confirme la rumeur comme quoi Phil Ivey était un des propriétaires de fulltiltpoker. On peut donc conclure que les relations entre Ivey et la room étaient largement plus étendues que celle entre une room et son joueurs pro et qu’une partie des transactions financières entre Ivey et Fulltilt ne sont pas passées par son compte joueurs (mais directement sur compte bancaire). Cela montre malgré tout comme les propriétaires de la room pouvaient se payer eux mêmes.

Beaucoup plus « étonnant », on connait dorénavant le genre de bonus que pouvait toucher Phil Ivey en fonction de ses activités de « sponsor ». Et là franchement, on peut dire que la vie d’un joueur de la team fulltiltpoker était plutôt savoureuse. Par exemple: Ivey a touché 170.000$ pour porter le logo fulltiltpoker pendant l’émission Poker After Dark (~25h de programme), 50.000$ pour porter le logo pendant le tournoi surper high stake des Aussies Millions 2010. Il a également reçu 450.000$ pour les « buy-in de l’aussi millions » qui pourtant n’avaient un total cumulé que de 135.450$.

Enfin, Il y a des transactions inexpliquée: tous les mois le joueur recevait entre 15.000$ et 25.000$.

David Benyamine

David Benyamine, joueur Pro Fulltiltpoker

En ce qui concerne le joueur pro français, les sommes n’ont rien à voir avec celle de Phil Ivey mais dépassent quand même largement ce que j’aurais pu imaginer.  En 2008 David Benyamine devait de l’argent à fulltiltpoker et les remboursements étaient directement prélevés sur les salaires qu’il touchait de la room. En 2008, David Benyamine touchait un salaire net de 15.000$ par mois auquel il faut ajouter 12.000$ de rakeback et 4000$ de bonus (port du logo essentiellement). Cela représente donc un salaire de 500.000$ par an – uniquement pour la partie versée directement sur son compte joueurs fulltiltpoker. Il apparait que la quasi totalité est repartie tout de suite chez fulltiltpoker en remboursement.  Le joueur a également remboursé fulltilt avec é gros versements, le 1er de 125.000$ (juin 2008) et le second de 450.000$ (septembre 2008). Ces versements font suite à de très gros gains de David en cash game.  Pour anecdote, il alerte est apparue sur le compte de Benyamine l’informant qu’il devait prévenir Rich Bitar pour approbation ou refus(le frère de Ray Bitar CEO de fulltilt, qui gèrait les joueurs pros), Ce message est apparu suite à l’énorme perte de 1.7M$ en quelques jours par le joueurs.

En 2010-2011, la situation de David Benyamine a changé. Il était alors payé 41,667$ par mois (500.004$/an) en salaire de base, ce qui représente une augmentation de 178% par rapport a ses revenus de 2008. A ce montant, il faut ajouté tous les revenus annexes (rakeback, bonus, etc…). La situation est restée la même jusqu’au Black Friday.

Conclusion

Fulltiltpoker a 14 joueurs dans sa team et sponsorise 159 joueurs. On peut légitimement penser que ce genre de transaction reflète les relations financières que la room entretenait avec ses joueurs pro, relations financières qui lui ont coûté beaucoup d’argent. Et on comprend donc mieux comment la room s’est retrouver dans l’incapacité de rembourser ses joueurs.

 

TurboPoker
Posted in A la Une and tagged , , , , , , .

7 Comments

  1. :$: et ce sont donc nos pauvres petites bankrools qui ont alimenté tout ça. pour le coup ton questionnement quant au rapport poker/capitalisme trouve tout son sens, là y a franchement de quoi être en colère. système mafieux, système madoff?

  2. normalement les pros sont là pour nous faire réver, idéaliser notre passion ( pour la plupart ) mais après cet article il y a comme un bug dans la matrice ! vivement que mon talent soit reconnu pour emprunter à grande echelle et me coller des logos pour plusieurs dizaine de milliers d’euros !!! il vaut mieux en rire parce certaines BR chez fulltilt rient jaune elles !!!!

  3. C’est vraiment le bordel dans cette room. Faut foutre tout le monde dehors, mettre en place une direction digne de ce nom, une bonne équipe financière et commerciale, et full tilt pourra repartir car cette room à un potentiel énorme. On a vraiment l’impression que les Cadres de full tilt sont des flambeurs inconscients

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *