Une soirée en enfer.

Hier soir, j’ai vécu l’enfer. Un putain de vietnam. Pourtant tout avait bien commencé. C’était le 3ème jour de la finale de l’ACF Poker tour. J’étais toujours en vie. 144k de stack soit 24BB à défendre pour aller décrocher la belle perf. Ça, c’était avant 18h30. Comme pour les 2 jours précédents, je décidais de décoller de chez moi à 18h30, direction le cercle Parisien. 1h30 de trajet, c’est largement suffisant pour rejoindre l’ACF depuis ma province du 92 sud. Sauf hier. Hier, je suis resté coincé une heure sur les quais. Une heure à me demander comment j’allais sortir de cette merde. Une heure à scruter l’affichage digital sur le tableau de bord. 19:42, 19:43, 19:44. Une heure à me demander pourquoi ma caisse n’avait pas de répulseurs anti-gravitation façon Dolorean back in the future. Je me voyais déjà survoler tous ces bouchonneux. HAHAHAHA, 19:45, 19:46.

Oui, j’ai fondu un fusible hier soir.

A 20h10, Nicolas, le directeur du tournoi m’appelle sur mon portable, inquiet de ne pas me voir assis devant mon stack. C’est vrai quoi, late reg en DAY1, c’est classe mais à 20 left déjà ITM, c’est pas la meilleure stratégie. Je le rassurais, l’informant que j’étais en train de chercher une place.

20mn après le début de la reprise, je prenais place. J’avais déjà raté 2 tours de blinds et mon stack avait morflé.

Je commande une vittel, on se pose, on se met un petit Miles Davis dans les oreilles.. ha non! On me dit que la musique est interdite quand on est ITM. Fuck, sans Miles Davis, ce sera pas pareil. Il m’avait bien accompagné pendant 2 jours.

La routine du tournoi commence et je me jure de ne pas faire n’importe quoi. Promesse manquée. J’ai fait n’importe quoi: j’ai engagé mes 90k avec [Ah][8h] (les blinds sont à 4000/8000 ante 1000). C’est un call plutôt loose et surtout totalement ev- à ce moment du tournoi. Alors qu’est ce qui s’est passé dans ma tête putain?!

Je vais vous expliquer.

Quand je relance à 16k avec mon A8 suité, je le fais avant tout pour prendre le pot du milieu mais tout en sachant que j’ai une main plus que potable pour me défendre. Jusqu’à présent mes relances n’ont rien rapporté. Au contraire, j’ai toujours été 3bet et j’ai du fold. J’ai même fold une paire de 8 (gros tank, j’ai failli relancé à tapis et j’aurais peut-être dû). Sur mon As-8, tout le monde passe jusqu’à la BB. Il a un très gros stack. Je l’ai vu pratiquer un poker pour le moins “surprenant” pendant le tournoi. Sur cette table, il m’avait déjà fait jeter 2 fois en me relançant.

Et c’est à ce moment, qu’il annonce tapis. Mon premier instinct est évidemment de jeter. Et puis je réfléchis. Je me dis qu’à sa place, avec son stack, dans cette situation, c’est juste le spot idéal de squeeze. Il faudrait que je sois sévèrement “nusté” pour payer. Son move allin me conforte dans mon raisonnement. Finalement, j’arrive à me convaincre qu’il peut faire ce move avec any 2, que mon [Ah][8h] n’est pas si mauvais. Je double, je montre au passage que je peux aussi payer avec des mains moisies et j’ai un stack enfin correct pour aborder la fin de tournoi.

Mais il a [As][Ks]. C’est bien joué de sa part. Je me suis fait owned. C’était la première fois que j’engageais mon tournoi allin préflop. La seule fatale putain de fois.

Il parait qu’on apprend de ses erreurs au poker. Je vous dirai ça la prochaine fois (pour l’instant, prochain tournoi live programmé est le france poker series de Paris).

 

11 Comments

Laisser un commentaire

Les cookies nous aident à mieux vous servir. En utilisant cette page, vous autorisez l'utilisation de cookies. plus d'infos

Pokerbastards utilise-t-il des cookies? Oui, avec pour principal but de permettre au site de fonctionner plus efficacement. Quel type de cookies utilise Pokerbastardset pourquoi? Il y a différents types de cookies pour plusieurs raisons: ◾Cookies de session - ces cookies sont temporaires et expirent par suppression automatique quant vous fermez votre navigateur. Nous utilisons des cookies de sessions pour vous permettre notamment l'accès aux commentaires (et toute action demandant une procédure d'identification). ◾Cookies persistants - ces cookies ont généralement une date d'expiration assez lointaine et restent donc dans le navigateur internet jusqu'à expiration, ou jusqu'à ce que vous les effaciez manuellement. Ces cookies sont notamment utilisés pour la fonction "souvenez-vous de moi" qui permet aux utilisateurs enregistrés de ne pas avoir à se connecter avec leur identifiant à chaque visite. Nous les utilisons aussi pour mieux comprendre comment nos utilisateurs naviguent le site afin de l'améliorer. Cette information est totalement anonyme - en d'autres mots quand nous lisons ces données, nous voyons des schémas de navigation mais aucune information privée identifiable. Quel autres cookies peut-on rencontrer sur Pokerbastards? ◾Partage et connection des réseaux sociaux ◾Mesure d'audience et validation

Fermer