A Las Vegas, Yoh Viral : roi du Buzz

6 Juil 2017
Julien Tissot
3142
0

Avec ses vidéos en direct et son omniprésence sur les réseaux sociaux, Johan Guilbert, alias Yoh Viral, fédère une communauté de fans. Portrait.

Alors que les Français sont toujours bredouilles sur les WSOP. A Las Vegas, à une table de Cash Game du Bellagio, Yoh Viral dispute des parties sur de hautes limites avec des blinds 20/40, suivi à distance par des milliers de personnes. Sur les réseaux sociaux, il diffuse abondamment des nouvelles sur Snapchat, Instagram (4000 abonnés), Facebook (30 000 fans) ou Twitter. A Sin City, le garçon a ses habitudes. Il affectionne particulièrement la pokeroom du Encore : « elle est spacieuse, calme, car les tables sont espacées, pas trop nombreuses et surtout loin des machines à sous ! On y mange bien du fait qu’ils peuvent livrer à table tout ce qu’il y a sur la carte de chaque restaurant du Encore et du Wynn », déclarait-il récemment au Point.fr.

Plusieurs fois par semaine, Yoh Viral diffuse aussi en direct ses parties de poker sur Twitch ou Facebook Live. Un spectacle d’ordinaire pas très folichon. Mais pas avec lui. Le jeune homme de 28 ans réussit le tour de force de rendre l’exercice divertissant. Avec son débit de parole digne d’une mitraillette et ses expressions fétiches comme « le flip d’une vie » ou « je peux buste à tout moment », il captive plusieurs milliers de « viewers » et fait autant d’audience que la légende ElkY, voire plus. Il anime ses sessions comme un animateur radio.

Ces derniers jours, pour sa première sur WSOP.Com, en direct du lobby de son hôtel, YoH_Viral a encaissé 36.000$ ! Alors comment Yoh Viral s’est-il mis au poker ? Quel chemin a-t-il parcouru pour en arriver là ? Je suis sûr que ça vous intéresse ! Alors qu’il a 20 ans à peine, son père l’emmène, la veille de Noël dans un casino de Normandie. Mise de départ : 50 euros. Il en ressortira avec 220. Le Père Noël est passé avant l’heure. Plusieurs fois par semaine, il anime une webradio et joue aussi de plus en plus au poker.

Le garçon commence à fréquenter les cercles. À force de perdre, Johan se dit qu’il doit travailler son jeu et il se met à lire des bouquins de stratégie et des vidéos. Il prend aussi des cours de coaching. Et puis, il part 2 ans en Sardaigne où on l’on surnomme vite « Il Francese ». Il se met alors à jouer online et en live. Il se fait ensuite le cuir sur le circuit poker en live. Et joue un grand nombre de tournois sur lesquels il perd gros. Avec les 10 000 euros qui lui restent en poche, il s’installe à Malte et reprend sa vie de grinder, de manière plus rationnelle et méthodique.

Yoh Viral est devenu l’une des références en cash-game. C’est aussi un gros bosseur. Il joue plusieurs heures par jour. Il donne aussi des cours de coaching sur yohviral.fr avec ses amis Aubin Cazals et Guillaume Dupuis. Yoh Viral aime se mettre en scène. Il multiplie les vidéos en mode selfie où il raconte ses parties aux tables des casinos. Celles-ci font le buzz sur les réseaux sociaux avec des dizaines de milliers de vues. Avec beaucoup d’anecdotes drôles comme lorsque la police rentre chez lui en pleine session parce qu’il fait trop de bruit. Depuis le mois d’avril 2016, Yoh Viral a signé un contrat de sponsoring avec PMU Poker. Son activité sur les réseaux sociaux et la grande communauté qui le suit n’y sont pas pour rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *