Analyse de main pro: Elky en heads-up high stakes

J’inaugure une nouvelle rubrique que j’essaierai d’animer de manière hebdomadaire.

Chaque semaine, j’essaierai de commenter ou de vous faire part d’une main, jouée par un joueur pro  de préférence.

Cette semaine, j’ai choisi une main jouée par le plus Bastard des joueurs Français, j’ai nommé Elky. Pour cette fois, cette main ne sera peut être pas inconnue de certains d’entre vous, puisqu’elle provient du magazine Live Poker, dans une des éditions du début d’année.

Blindes : 10$/20$

Tapis d’Elky : 3200$

Position : bouton

Main : [6d 4d]

L’action se passe sur une table de cash game en heads up, no limit évidemment, et en $10/$20.

Bertrand Grospellier affronte un adversaire dont le nickname est WCG/Rider. Les tapis sont alors très déséquilibrés puisque Elky possède 3200$ et WCG 15000$.

Alors au bouton, notre Français préféré découvre [6d 4d]

Avant toute chose, il faut expliquer que Elky connaît très bien son adversaire, et qu’il le joue régulièrement en cash game heads up. Il sait donc qu’il est très agressif, et qu’il abandonne rarement un coup. Bien qu’il ait un tapis très inférieur à son adversaire, notre bastard joue malgré tout très deep, environs 160BB, et son adversaire, lui à choisi de directement caver à 15000$, soit 750BB !!! Le cash game deep a pour avantage de favoriser le jeu post flop, comme vous allez le voir avec cette main :)

Au bouton donc avec [6d 4d], Elky décide de relancer, ce qui est plutôt standard, à  60$.  Le vilain le 3bet directement à 220$, ce qui est non moins standard  et très classique en heads up high stakes. Donc à ce moment là, les joueurs peuvent donc avoir any two, et aucune information ne transparaît donc sur la force réelle ou supposée des mains. Avec une telle profondeur, ça vaut le coup d’aller voir un flop !

Flop : [Ac Qs 5d]

WCG/Rider donk bet 155$ sur ce flop, dans un pot de 440$. Une nouvelle fois, cette mise ne donne pas vraiment d’indication sur la force de sa main : il va faire une mise de continuation avec toutes les mains, et notamment celles qui vont rater le flop. Évidemment, le flop n’est pas du tout favorable pour Bertrand, mais le génie Français commence déjà à avoir un plan pour la suite du coup. Il décide de caller la mise de WCG dans le but de bluffer plus tard dans la main. En effet s’il avait un bel As ici, deux paires, voir un set, Elky ne relancerait probablement pas, car le flop ne présente aucun tirage et donc sans danger. De la même manière, avec un As moyen, ou une dame, Elky ne relancerait surement pas, et se contenterait de caller en contrôlant la taille du pot. En callant sec avec la position, Elky représente même ici une vraie main, ce qui lui permettra de bluffer au turn ou à la river. Il existe aussi quelques issues de quinte ou flush back door…

Turn : [2s]

WCG/rider continue de montrer qu’il n’est pas intimidé par les call d’Elky. Il donk bet à nouveau à hauteur de 575$, dans un pot de 750$. Cette mise est assez grosse et cherche clairement à chasser notre Français du coup. Cette mise représente ici une main très polarisée : soit il a l’As, soit il n’a rien du tout, cette dernière hypothèse étant la plus probable. Ici, Elky explique qu’avec un As, son adversaire l’aurait check raisé all in, et qu’avec une dame, il aurait également checké, cette fois pour contrôler la taille du pot. À ce moment là de la main, Elky est quasi certains que son adversaire est en bluff. Concernant sa propre main, il n’a plus qu’un maigre espoir de quinte ventrale pour le jackpot (avec le 3), autant parler de 4 outs, mais quoi qu’il arrive, Elky est parti pour bluffer le coup à la river, se fiant à son plan de départ, et ce d’autant plus facilement que son adversaire a probablement air. Il call donc à nouveau pour bluffer.

River : [8c]

Il y a à ce stade là 1900$ dans le pot., et le rider mise 1375$… Il reste à Elky seulement 2260$ .

Si son adversaire avait vraiment du jeu, Elky pense qu’il lui aurait envoyé le tapis. Par cette mise, il cherche donc à arrêter le coup en ne laissant aucune marge de manœuvre à notre ex star des jeux vidéos, et en l’empêchant de bluffer. Elky décide alors de relancer à tapis pour 2260$. Étant donné qu’il n’a que très peu (ou pas) de fold equity, donnant du 5 contre 1 à son adversaire pour payer, il ne peut absolument pas imaginer une seule seconde qu’il espère le faire passer en pur bluff, et ne peut donc mettre notre bastard que sur une grosse main, ou au minimum un bel as.

Elky termine son analyse en expliquant :

“Le déroulement du coup, ma façon de le caller sec à chaque street ainsi que l’absence évidente de tout tirage manqué et de fold equity à la river ont démontré une telle force qu’il a finalement été convaincu que je ne bluffais pas et que j’avais un monstre. Après une trentaine de secondes de réflexion (qui me laisse penser qu’il a peut être une dame), il mucke et je lui montre mon bluff : rien de tel pour brouiller les pistes, et pour faire tilter son adversaire.”

Par cette analyse, Elky nous prouve une nouvelle fois que le raisonnement dont il fait preuve est extrêmement poussé, et que chaque main est jouable dès l’instant ou la profondeur de tapis et la connaissance de son adversaire sont réunies.

Un bluff inouï, soigneusement planifié à chaque street, permet à Elky de brouiller les pistes d’une bien belle manière !

Voilà pour la main de la semaine. Ça commence très fort et je ne vous promet pas de trouver des play aussi intéressant à chaque fois, mais je ferai de mon mieux. Aussi, cette main avait été analysée par Elky lui même dans la presse spécialisée. La prochaine fois, nous analyserons ensemble une main vu à la télé par exemple ou dans un coverage !

A la semaine prochaine !

17 réflexions au sujet de “Analyse de main pro: Elky en heads-up high stakes”

  1. =) gg quand est ce que Elky nous donnera des cours ici :) :) Nn très bonne idée d’article, si tu veux j’ai un paquet de livepoker pokervip etc etc chez moi je pourrais commenter quelques coups ou bien te les fournir si je les retrouve ;)
    Mais très bon idée :)

    Répondre
  2. Ton article sera le point de départ du mien. Je voulais parler du floating, c’est idéal pour illustrer la puissance de cette technique.
    On voit aussi l’importance de jouer avec des joueurs qu’on connait!

    Répondre
  3. ces techniques sont utilisables contre des bons joueurs, dans les micro stackes c’est à banir, ainsi que le floating.

    Sa paye toujours trés loose dans ces limites.

    [WORDPRESS HASHCASH] The poster sent us ‘0 which is not a hashcash value.

    Répondre
  4. ou il faut raisonner vite, ce qui est probablement le cas ! ;)

    shove en se disant que la côte est telle que l’adversaire pense qu’il est forcément fort…

    c’est du très haut niveau, où le meta-game prend plus de force que les cartes et même le board…

    excellent billet mr4b, si tu trouves quelque chose de moins stratosphérique, je ne m’en plaindrai ps !

    [WORDPRESS HASHCASH] The poster sent us ‘0 which is not a hashcash value.

    Répondre
  5. Je comprends pas trop WCG… A la river, il relance de 1000 pour un pot de 19000… Vu qu’il n’a pas arrêter de bet tout au long du coup, n’aurait-il pas dû envoyer sa boite à la river? (et beaucoup plus relancer au turn?)

    Mais ce qui est sur, c’est que Elky raisonne admirablement! :respect:

    Sinon, superbe idée d’article que de parler des mains jouées par les pro! >:D<

    Répondre
  6. Comme je dis souvent quand on bluff il faut raconter une jolie histoire, si l’histoire est mal racontée t’es pas crédible.

    Dans l’épisode 18 des wsop 2009 tu vois justement le contre exemple.

    Un truc qu’il ne faut pas faire :
    Reste environs 100 joueurs.

    joueur 1 bet avec AQ
    joueur 2 3bet avec AA
    joueur 1 call

    joueur 1 à la parole flop.

    224 (ou un truc du style, vraiment pas un bon spot pour bluffer aucun tirage aucune scary card).

    Le mec insta shove le flop, payé par la paire d’AS.

    Et oui car si le mec avait choppé le set il aurait slowplayé et probabelement pas shove.

    Vraiment un move Zéro !

    Envoyez moi au main event que je m’exprime merde lol

    Répondre
  7. @eiffel je suis en train de tester un anti-spam car j’en peux plus de recevoir des fake comment. Si ça fout trop le bordel, j’en changerai. En attendant ne vous inquiétez pas si vous ne voyez pas vos commentaires tout de suite.

    Répondre
  8. Je suis pas tout à fait d’accord avec la théorie qui veut qu’on slowplay forcément une bonnes main voire les nuts. Sur ce coup, je pense que Elky fonde surtout sa stratégie sur le fait que son adversaire a probablement rien et sur une claire intention de lui envoyer son tapis dans les dents sur la river. Grosse erreur de la part de son adversaire de faire une petite mise comme ça sur la river.

    Pour revenir au slowplay, si tu joues en triple niveau de lecture ça ne passe pas car en misant avec des nuts, tu fais justement croire à ton adversaire que tu les as pas, sous-entendu sinon tu ferai un slowplay.

    Dans l’autre sens donc, un bon joueur est plus susceptible de payer voire de te relancer si tu bet alors que si tu call sur la turn après avoir call flop, tu affiches un gros jeu et on te voit venir(surtout sur un board sans tirage comme ici)

    Répondre
  9. @jib justement, s’il n’envoie pas le tapis c’est qu’il n’est pas énorme. Peut être bluff t il tout simplement lui aussi le coup, et que dans son raisonnement, faire un value bet plutot que d’envoyer la boite, lui parait plus cohérent dans son “histoire”.Je pense aussi qu’il aurait dû envoyer la boîte, et c’est probablement là sa vraie erreur dans ce coup …

    Répondre
  10. +1 à Julien, parfois, j’attaque mon set floppé justement pour masquer la force de ma main… particulièrement quand il y a un A ou un K au flop… déstackage de Ax garanti ! :D

    Répondre
  11. oki pour l’anti-spam, c’est normal ! ;)

    mais je me demandais pourquoi cela rajoute “[WORDPRESS HASHCASH] The poster sent us ‘0 which is not a hashcash value.” à la fin du post, une fois validé…

    Répondre
  12. @Xmaster il y a une différence entre bet et shove.
    Moi aussi je bet avec un monstre pour committer vilain.
    Mais je ne l’overbet pas je lui laisse une pseudo cote.

    Quelqu’un qui n’est pas commité et que tu overbet ou tu shove va snap fold.
    Dans ces cas t’es payé que par un donk ou un mec qui à mieux.

    Répondre
  13. Je me rappelle avoir vu ou lu je ne sais plus quelque chose sur le slowplay. C’était un joueur pro qui expliqué qu’il adorait jouer en slowplay au début qu’il jouait mais que cependant à présent il trouvait cela trop dangeureux car trop de donk&fish et moins de notion de cote qu’avant. Du coup il expliquait qu’il préférait largement faire un continuation bet “normal” afin de camouflé le set qu’il a touché, pour “endormir” ses adversaires.
    Je n’ai pas suivi ce conseil et ça m’a couté très cher sur une TF. Du coup maintenant le slowplay c’est une fois de temps en temps mais pas plus :) :) ( et non je vous endors pas pour vous killer se soir au tournoi XD)

    Répondre

Laisser un commentaire

Les cookies nous aident à mieux vous servir. En utilisant cette page, vous autorisez l'utilisation de cookies. plus d'infos

Pokerbastards utilise-t-il des cookies? Oui, avec pour principal but de permettre au site de fonctionner plus efficacement. Quel type de cookies utilise Pokerbastardset pourquoi? Il y a différents types de cookies pour plusieurs raisons: ◾Cookies de session - ces cookies sont temporaires et expirent par suppression automatique quant vous fermez votre navigateur. Nous utilisons des cookies de sessions pour vous permettre notamment l'accès aux commentaires (et toute action demandant une procédure d'identification). ◾Cookies persistants - ces cookies ont généralement une date d'expiration assez lointaine et restent donc dans le navigateur internet jusqu'à expiration, ou jusqu'à ce que vous les effaciez manuellement. Ces cookies sont notamment utilisés pour la fonction "souvenez-vous de moi" qui permet aux utilisateurs enregistrés de ne pas avoir à se connecter avec leur identifiant à chaque visite. Nous les utilisons aussi pour mieux comprendre comment nos utilisateurs naviguent le site afin de l'améliorer. Cette information est totalement anonyme - en d'autres mots quand nous lisons ces données, nous voyons des schémas de navigation mais aucune information privée identifiable. Quel autres cookies peut-on rencontrer sur Pokerbastards? ◾Partage et connection des réseaux sociaux ◾Mesure d'audience et validation

Fermer