Comment concilier gestion de bankroll et calling stations?

Pour mon premier article, je vais essayer de mettre à plat les idées et contradictions qui me trottent dans la tête, m’amenant à choisir entre une bonne gestion de ma bankroll et les calling stations.

Les calling stations, tout le monde sait de quoi il en retourne: Des joueurs passifs, qui callent tout et n’importe quoi et qui sont perdant sur le long terme. Je dis bien sur le long terme car en callant sec n’importe quelle mise, ils arrivent parfois à toucher une quinte ventrale sur la river, en ayant caller des mises du montant du pot tout le long et en ne jouant que 4 cartes voire moins.

La gestion de bankroll est une autre affaire, très bien expliquée sur ce blog dans l’ article ” Pourquoi 90% d’entre vous ne gagneront jamais d’argent au poker ” dans la section Stratégie.

Le cadre est posé! La suite n’est que confrontation des deux. Je m’explique. Ayant en ce moment très peu de fond, j’ai dû cash out mes gains pour être à l’aise. Accro au poker comme un gamin à son doudou, j’ ai quand même gardé 20 euros histoire de devenir millionnaire en une semaine.

Trêve de plaisanterie, étant un temps soit peu consciencieux, j’adopte une gestion de bankroll exemplaire, je ne joue que 1/20 de mes sous. Mais je crois que je vais devenir fou avant d’atteindre le million. Les micro-limites du cash game sont remplies de calling stations inbluffables, qui sont là pour s’amuser (grand bien leur fasse) et de fait font n’importe quoi. Je ne suis pas un grand bluffeur mais quand même de temps en temps, je m’y mets. UN CONSTAT S’IMPOSE, JE SUIS PLUS GAGNANT – PROPORTIONNELLEMENT PARLANT – EN NL 50 QU’EN NL 5 !

Alors OUI ! Les calling stations m’ont eu. Entre une gestion de bankroll mathématiquement correcte et un poker que je qualifierais de biaisé, je n’ai pas choisi les mathématiques !

Un petit exemple pour clore cet article: NL10 winamax.

Moi: UTG+3 je relance trois fois la BB avec KJ suited.
Vilain: Call de small blind.

Flop: [Ks 6c 9s]
Ayant compris quel type de joueur j’avais en face de moi, je bet à hauteur de 3/4 du pot après son check, le vilain call sec.
Turn: [7d]
Le vilain check, je bet-pot, bien décidé à ne pas lui donner la côte pour une flush. Le vilain push ajoutant alors un tiers au pot. Je call… Monsieur montre [Th 8h]…Sans commentaires…