Comment gagner en NL5

Attention les yeux, je me lance dans un article de stratégie. Du lourd, du gros, de la limite qui pique, la NL5. Ça peut paraitre un peu présomptueux, surtout pour un joueur plutôt tournoi que cash game. Mais oui, j’ai la prétention de connaitre les quelques principes fondamentaux qui permettraient aux joueurs récréatifs de crush (crush= maitriser, être gagnant sur la limite) cette petite limite et je me suis dit que ça pourrait les intéresser.

D’abord, essayons de tirer le portrait d’un joueur typique de cette limite.

Pour la plus part, les joueurs de cette limite sont là pour se faire plaisir. Il ne s’agit pas réellement de gagner de l’argent. Et heureusement, car même si vous êtes gagnant, vous aurez à peine de quoi vous payer un big mac après plusieurs heures de jeu. Donc, clairement “faire du fric” n’est pas l’objectif. Après des années de recherche et le concours d’éminents membres du CNRS*, il apparait que ces joueurs ont un double objectif:

  • Se faire plaisir
  • Progresser

Je fais ici des généralités et je ne compte pas les grinders fous capables de multitabler 32 tables de NL5 pour dégager un profit significatif sur le long terme (ça normalement, c’est vous).

Donc pour revenir au joueur récréatif, il est là pour s’amuser. Ses notions de stratégie sont celles d’un débutant. Inutile de vous énerver parce qu’il n’aura pas remarqué que vous étiez dans un spot de bluff “obvious” (évident) ou que votre cold 4 bet (sur-relancer après qu’un joueur ait fait un 3bet sans être déjà impliqué dans le pot) devait être respecté. Non, il ne connait d’ailleurs peut être pas encore tous ces termes. Le joueur de NL5  veut se détendre, kiffer un peu et apprendre. Et on notera que plus le joueur est en mode “détente”, plus il sera large et inversement… jusqu’à un certain point. On peut synthétiser ce concept d’une rare complexité par un graphique puissant:

note: La courbe est celle du joueur récréatif de NL5, “le point de profit max” est le vôtre, pas celui du joueur.

Je suis sûr qu’après tant d’informations distillées avec la plus grande pédagogie, vous savez déjà quelle stratégie adopter pour gagner face à ces joueurs. Elle tint en 5 points essentiels:

  • Ne bluffez pas. Le seul “bluff” permis en le continuation-bet.
  • Identifiez rapidement le profil de vos adversaires:
    • le joueur large: Il est là pour spew, il faut donc resserrer.
    • le joueur nit: exploitable préflop, il doit être c-bet voire donkbet 100% du temps et si vous êtes payé, abandonnez!
  • Soyez patient et jouez serré (vraiment serré!)
  • Jouer un très grand nombre de mains (indispensable pour compenser la variance de cette limite)
  • Respectez une gestion de bankroll impeccable (au moins x20).

Personnellement, même si cette façon de jouer est efficace, je la trouve ennuyante à mourir. Et je n’ai pas la bankroll pour jouer sur des limites plus excitantes et complexes. C’est une des raisons pour laquelle je joue exclusivement en tournoi ^^.