Compte rendu Summer Sat PPT de forges-les-eaux

C’était samedi et j’ai l’impression que c’était une éternité. Certainement parce qu’on préfère zapper les défaites le plus vite possible, les enterrer dans un petit coin de notre cerveau pour éviter de les ressasser. Oui, j’ai cassé le suspens, mais vous vous doutez que si vous ne m’avez pas vu entendu brag à mort depuis ce week-end, c’est que je suis rentré bredouille.

Le SummerSat de forges était un tournoi satellite à 1250€ permettant de prendre un ticket pour le main event. Ma première surprise fut de constater que le nombre de joueur était très faible: 54 au total. Personnellement, j’aime autant jouer des petits field mais il y a de quoi se poser des questions sur le succès du PPT saison 4. Bref. 54 joueurs donc et une structure sympathique: 20000 jetons sur des blinds 25/50 et des rounds de 40mn.

Tout a bien commencé pour moi même si je ne touchais pas beaucoup de bonnes mains, j’ai pu jouer quelques coups et monter un stack à 28k assez rapidement. Alors que je suis un joueur plutôt serré (en tout cas je m’évertue à le faire croire!), mon image à ce moment du tournoi était foireuse. Pourquoi? Parce que je venais de sortir un joueur avec [Jh 6h]. Je venais de prendre un bon coup quand je décide de call la relance du short stack de la table en late position. Flop [9c 6s 6c]. Pas le temps de réfléchir que le short stack fait tapis! Il met donc quelque chose comme 7000 dans un pot qui devait faire à peine 1000. Je paye et il me traite de gros fish en voyant mon J6 :D Lui retourne [Tc 9s] mais mon trip tient.

Après ça tout se passe moins bien. Je touche qulques très belles mains que je finis par fold sur des boards trio dangereux. Par exemple, je 3 bet avec [Qd Qc], payé par le relanceur initial qui a un plus gros stack que moi. Le flop est: [7h Kh 6d]. il check, je c-bet et il raise assez costaud. Je me retrouve avec 2 choix possibles: soit je le vois que une couleur et je boite en espérant que ça tienne, soit je fold.  Je finis par sagement jeter sans savoir si c’était la bonne décision mais sans regret non plus.

Quelques main plus tard, je perds beaucoup contre ce même joueur sur un coup un peu bizarre.  Il est en BB, je suis en late position.  Je limp avec [Kd Qc], ce qui est soit un choix tout à fait contestable mais avec la dynamique des derniers coups, c’est comme ça que je l’ai senti sur le moment. Lui en BB se content de check. flop: [3d Tc 8s]. Il check, je check behind. Turn: [Kh]. Il check, je check behind comme un gros vicieux. River: brique… et là il overbet méchamment le pot (genre 2 fois le pot). C’est le coup juste avant la pause. Je suis sur le point de payer car je le vois en arrachage complet et là il me lance “non mais fold, je suis loin devant”. Je call et il montre 33 l’air dépité. Car le pire voyez vous, c’est que ce joueur l’a fait à la Jamie Gold. Il était sincère et voulait vraiment m’éviter de call avant la pause. Un call idiot mais franchement entre l’intox et le déroulement du coup, j’ai pensé être devant. Grosse erreur qui me coute pas mal de jetons.

L’heure d’après s’est déroulée façon traversée du désert: Card dead. Dommage puisque c’est le moment du tournoi où les blinds et les antes commencent à compter et où il faut monter un stack.

A la pause diner, j’ai 14k, sur blinds 500/1000.  On est 28 joueurs sur les  54 du départ. Etant donné qu’il y a que 7 places payées, je suis bien décidé à prendre des risques pour remonter. Encore faut-il que je touche un semblant de carte. C’est  ce qui passe avec [Jc Tc] UTG, ce que j’estime largement suffisant pour envoyer la boite. Pas de chance, je suis payé par un joueur qui me sort [Qd Qh]. Sauf que je chatte et touche une couleur au turn. Me revoilà avec un stack tout à fait défendable.

Et justement, je touche [As Ah] en BB. Le bonheur. Le joueur UTG raise, je 3bet et il paye. Flop de rêve Kxx. Pas de couleur possible, pas de tirage. Je bet, il call. Turn x. Je check en espérant qu’il s’énerve un peu mais il check behind. River: K. Là j’aime pas du tout la river et je décide de check en callant presque toutes ses mises sauf s’il envoie la boite.  Il envoie 6000, ce qui me fait penser à un alue bet. Et d’ailleurs, c’est est un puisqu’il montre [Kc Jc]. Après la chatte, la déchatte. Sauf que celle ci me coute cher et tombe à un très mauvais moment du tournoi.

Je suis de nouveau short stack. Quelques mains plus tard, je boite UTG avec [Ts 9s] et ma dizaine de BB. Je suis payé par le même joueur qui m’avait payé avec ses QQ. Il montre JJ. Décidémment… Je bust donc sur cette main que je ne regrette pas vraiment.

D’ailleurs en remontant tout le tournoi, je pense avoir pas trop mal joué et j’ai touché des bonnes mains, ce qui est plutôt agréable. J’aurais pas dû payer ce coup avec KQ vs 33, j’aurais pu rentabiliser une paire d’as peut être un peu plus en début de tournoi et j’aurais pu être sûrement plus agressif sur quelques flops…bref, j’ai encore de sacré progrès à faire mais c’est ça le poker ;)

6 réflexions au sujet de “Compte rendu Summer Sat PPT de forges-les-eaux”

  1. tu ne slowplayeras pas tes AA a la turn petit scarabée…cela t’auras peut être permis d’économiser quelques chips.

    Au moins tu auras vécu un bon moment même si le ticket sera la prochaine fois.

    Répondre
    • en fait je pense que le type aurait call n’importe quoi y compris allin et j’aurais surement perdu plus. Ma vraie erreur sur ce coup, c’est mon call river alors que je le vois sur un K. (mais je prie pour une plus petite pocket ;))

      Répondre
  2. “non mais fold, je suis loin devant” c’est gentil de sa part, mais forcement y’a toujours une part en nous qui nous pousse à payer. Et puis, si le mec te bluff et qu’il retoune air… c bad aussi. L’un dans l’autre la décision était difficile à prendre à partir du moment ou il t’a parlé.

    Une autre solution un peu plus “bastard” aurait été de surenchérir façon t’as read sa main et tu c’est que c paire d’as ou brelan.
    “ha ouai t loin ? moi je te vois sur AA ou 333 (en espérant que ca soit celui la de brelan). Jte paye pas, je raise.”

    Tiré par les cheveux n’est-ce pas ?! Mais comment réagiriez vous, si on vous la faisiez comme ca ?

    Maintenant si le mec te suit… soit il a des burnes, soit il est commit, soit il te croit pas et veux voir.

    Désolé fin de journée de taf… je divague !

    Répondre
    • lol cela me rappelle une video de Negreanu où en parlant il annonce la main du mec en face de lui et qui est la main gagnante. Sauf qu’en annoncant ca, il place un bet type value-bet avec la main battue.

      L’autre mec tank et folde sa main… amazing negreanu!!

      Répondre
      • loool c’est exactement ca… Rien de plus angoissant que se sentir devant et voir en face un read parfait.

        A Vegas le mois dernier, je suis parti au Mirage pour faire un daily a $60 le matin. Je suis de big blind avec 78s a coeur, tout le monde fold sauf le cut off, qui mise 2x ma BB.
        Deux fois la BB ?? bizarre, je paye.

        Le flop: Js Qs 8c. Ne sachant pas du tout ou j’en suis. Je check. l’autre check (merde, je sais toujours pas ou j’en suis et ca peut correspondre à sa mise).

        Le turn: 8s. Je met 3/4 du pot. Il paye. (merde la couleur rentre peut etre mais je peux pas lui donner de carte gratuite)

        River: Ks (la dans ma tête c le chaos j’ai fais la connerie de call et de miser et je sais toujours pas ou j’en suis enfin… si j’ai juste peur de la couleur). Je check. Le mec me met quasiment le pot sans même me regarder. Je suis soit largement devant, soit largement derrière.

        Bon je tank un bon moment, Je le vois sur une dame (même bien acccompagnée) mais sérieux la couleur j’y pense beaucoup.
        Ok c’est soit couleur, soit dame bien assortie. KQ AQ.

        Juste avant de fold, je décale mes cartes sur le coté de mes jettons et lui demande “only ladies with an Ace kicker ?” et la le mec sursaute d’un regard étonné.
        Ok je paye. Le type muck et dit “Wow”. Par ici les jettons ^^

        Coup du sort, c’est lui qui me sort 2 tables et 2 pauses plus tard avec AQ vs A9. Il touche brelan.

        Répondre

Répondre à lolcoolman Annuler la réponse.

Les cookies nous aident à mieux vous servir. En utilisant cette page, vous autorisez l'utilisation de cookies. plus d'infos

Pokerbastards utilise-t-il des cookies? Oui, avec pour principal but de permettre au site de fonctionner plus efficacement. Quel type de cookies utilise Pokerbastardset pourquoi? Il y a différents types de cookies pour plusieurs raisons: ◾Cookies de session - ces cookies sont temporaires et expirent par suppression automatique quant vous fermez votre navigateur. Nous utilisons des cookies de sessions pour vous permettre notamment l'accès aux commentaires (et toute action demandant une procédure d'identification). ◾Cookies persistants - ces cookies ont généralement une date d'expiration assez lointaine et restent donc dans le navigateur internet jusqu'à expiration, ou jusqu'à ce que vous les effaciez manuellement. Ces cookies sont notamment utilisés pour la fonction "souvenez-vous de moi" qui permet aux utilisateurs enregistrés de ne pas avoir à se connecter avec leur identifiant à chaque visite. Nous les utilisons aussi pour mieux comprendre comment nos utilisateurs naviguent le site afin de l'améliorer. Cette information est totalement anonyme - en d'autres mots quand nous lisons ces données, nous voyons des schémas de navigation mais aucune information privée identifiable. Quel autres cookies peut-on rencontrer sur Pokerbastards? ◾Partage et connection des réseaux sociaux ◾Mesure d'audience et validation

Fermer