France Poker Series de Divonne-les-bains… ça commençait bien!

Ce qui est sûr, c’est que cette étape des FPS est un succès! 399 joueurs au départ sur une capacité de 400 maximum et un peu plus de 108000€ pour le 1er! Pokerstars a réussi son coup et il y a fort à parier que les FPS compteront parmi les plus beaux et gros tournois de poker en France.

Tout avait bien commencé pour moi. Table 16, siège 6. Nous sommes 10 par table (trop!) mais il y a un absent, donc 9. Les tables sont belles, siglées “pokerstars.fr” et “france poker series”! Niveau structure, c’est correct, 25000 jetons au départ des rounds de 40mn, on commence aux blinds 50-100.  Je touche les as à la 3ème main distribuées en UTG, je relance de 300 mais personne ne suit. Le gâchis. Ensuite prends un peu avec QQ mais ç’est un peu plus tard que je me gave de jeton, grimpant à 41000 de stack  sur ce coup:

Je suis au bouton avec [7d 7c]. Le joueur en hi-jack limp 200. Je relance à 500. Je suis suivi par le SB et le limper.

Flop: [Qd 7h Tc]. Un magnifique set flopé. Check du SB, check du limper et je c-bet. Le SB call et le limper fold. Le turn est une brique. Le SB check, j’envoie un 2ème barrel et là j’entends un check-raise plutôt cher, très cher! J’aime pas trop ce check-raise sur le turn qui n’a probablement pas arrangé mon adversaire. Cela signifie qu’il a une très grosse main depuis le début. Je réfléchis un peu et je décide de just call. La river est un 8 qui compléterait une quinte. Mais un check-raise aussi fort sur le turn avec juste une open straight est très peu probable. (ou alors faudrait être sacrément couillu lol). Le SB réfléchis un peu et envoie 9000. Maintenant, c’est à moi de décider. Les mains dont j’ai peur sont QQ et TT.  Je pense qu’avec QQ, il aurait relancé préflop. Reste donc QT et TT. Mais sa mise de 9000 n’est pas si grosse que ça vu ce qu’il y a dans le pot et avec les nuts, je pense qu’il aurait envoyé le tapis sachant que je devais avoir une très grosse main pour avoir call son check-raise. Je décide de call mais je ne suis pas super confiant. Je pousse un ouf de soulagement quand il me montre [Ac Ah]!

Après ça, je mets un peu la pression sur la table et je me promène, d’autant plus que je continue de toucher mes flops. Par exemple, juste avant la pause, je call une relance avec [As 5s] et le flop est [6c 5h 5d]… Sur ce coup je ne prends pas énorme car c’est juste avant la pause et le joueur me confira qu’il a lâché uniquement pour cette raison…sinon il m’aurait shove, persuadé de me voir sur un bluff, bad timing!

Après la pause, on casse la table et je me retrouve avec 8 nouveaux joueurs. J’avais l’intention d’attendre un peu de voir quel genre de joueur j’avais à affronter mais cela ne s’est pas passé comme prévu et j’ai perdu la moitié de mon stack sur un coup cruel (évitable?):

J’ai [6d 4c] en BB. C’est le genre de main que je ne joue pas. Mais cette fois, il y 4 limpers dans le coup et je me contente donc de check.

Le flop: [Ts 4d 6h]. Là je me dis que finalement 64, c’est bien. Le SB check, je relance, tout le monde se couche….ha non! Le SB me check-raise! WTF! Et un peu cher en plus de ça. Je le couvre largement en jeton… je me dis que c’est le genre de joueur à compléter sa SB avec 53 suited ou peut-être JT (moins probable)… Vu son stack, je pense qu’il y a des chances qu’il lâche le coup si j’envoie. Ce que je fais. Boite. Instant call et là j’aime pas du tout ça. Il montre [Td 4s]. Fuck! Je suis foutu.

Turn: [6c] – Enorme je fais un full et j’arrive à 60k de stack, je suis parti pour la gagne..

River [Tc]  qui donne un full supérieur à mon adversaire.

Voilà ce qui s’appelle une rencontre!

De retour dans les 21k, je descends ensuite à 18k avant la 2ème pause. Je remonte malgré tout à 26k, l’average. Et je redescends sur des petits coups de merde. Du genre, quand je tente un petit move pour voler, je tombe sur 3bet et shove allin, ou alors je touche une 2eme paire au flop que j’essaye de défendre sans succès. Le genre de coups qui finissent par amenuiser votre stack. Je m’enfonce un peu plus dans un coup idiot: Je suis en SB et j’ai un stack pas folichon (18k en dessous average). Personne bouge avant moi et je vois comme une obligation de prendre la blind du gros nit que j’ai à ma gauche. (ce mec joue que les premiums depuis que je suis assis à la table… mais il en touche!).  J’ai une poubelle (74 off) mais ce n’est pas le problème, je raise. Mauvais timing, le BB call. Vu le genre, je sais qu’il est même pas en défense, il a une juste une bien meilleure main que moi. Le flop est affreux pour moi avec KJ6 rainbow. Je suis premier à parler je tente une ultime tentative de vol en espérant qu’il ait rien touché. Pas de chance, il call. J’abandonne en checkant le turn, il raise et je me couche.

Cette histoire m’aura couté une fois de plus des jetons. Quelques coup plus tard, j’ai JJ et j’entrevois une possibilité de double up! Je relance, le même nit me 3bet. Je sens le coin-coin, je shove allin, il instant call et montre KK :mouai:

Out dans les 280ème.

Ce ne sera pas cette fois que j’inscrirai cette 2nd maudite ligne sur thehendonmob, mais  ça m’a donné envie de renouveler et je peux vous dire que je vais activement travailler au décrochage du prochain pack FPS :hell:

Note: le niveau de ma table était très relevé. 2 joueurs avaient déjà fait un EPT, nu autre les WSOP et encore 2 autres étaient des reg NL400 de PS. J’ai d’ailleurs assisté un coup énorme entre 2 d’entre eux. En bataille de blinds:

  • SB complète.
  • BB raise.
  • SB 3bet (très cher)
  • BB paye.
  • Flop:  T4T
  • SB: Bet
  • BB: Call
  • Turn: 4
  • SB: Bet
  • BB: Call
  • River: 9.
  • SB: Check
  • BB: All-in.
  • SB fold.
  • BB montre 52
  • SB avait 63.

Pour vous qualifier sur les France Poker Series, c’est ICI que ça se passe! La prochaine étape se joue à St Amand-les-eaux les 16 et 17 octobre.