Le projet de loi sur l’ouverture à la concurrence du marché des jeux et paris sportifs en ligne

Je vais pas vous en faire un résumé (ce serait trop long et trop fastidieux) mais j’ai lu le texte adopté en première lecture au sénat et je dois dire que je n’y ai pas trouvé le point qui me faisait vraiment peur, à savoir: l’obligation pour les joueurs français de jouer entre français. Je ne garantis pas à 100% car le texte est indigeste (c’est fait exprès) et j’ai pu passé à côté. Mais j’ai pris la peine  de lire quelques amendements également et je n’ai, là encore, pas trouvé le fameux bout de texte. (A part peut être dans l’amendement n°4 mais il a été retiré). C’est déjà ça!

Ce qui apparait très clairement, c’est la volonté de l’état de pouvoir suivre à la trace tous les joueurs français (en plus de s’en mettre plein les poches bien sûr). Les sites de casinos devront fournir tous les éléments qui le permettraient comme les adresses postale et internet et bien sûr toutes les transactions de ses joueurs. J’espère que la CNIL ne laissera pas passer cette mesure… affaire à suivre de près en attendant la 2ème lecture devant l’assemblée.

Tous les textes et amendements sont disponibles sur http://www.senat.fr/dossierleg/pjl09-029.html

Je reviens sur le point litigieux qui obligerait les joueurs français à jouer entre eux.  L’expansion qui reprend les principaux point de la loi dans son article précise que ce sera le cas car la loi prévoit que les joueurs français ne jouent que sur la version .fr du site. Personnellement je ne suis pas sûr que ce soit le cas car je pense que techniquement les joueurs français peuvent être rassemblés sur une plate-forme .fr tout en joueant contre d’autres joueurs eux même rassemblés sur d’autres plate-forme.

L’autre point très négatif de la loi, c’est la fermeture automatique des comptes actuels. Vous perdrez tous vos points cumulés et devrez rouvrir un compte sur le nouveau site “légal”.

En résumé cette loi pue le flicage et permettra à la française des jeux d’assoir une nouvelle forme de monopole déguisé. Le grand perdant c’est le joueur de poker qui payera plus de taxe pour jouer moins sans possibilité de tournois internationaux. Les réels gros joueurs partiront donc sur des sites “illégaux” et les pro déménageront certainement dans des pays plus tolérant.

Je tiens à féliciter tous les auteurs de cette loi qui une fois de plus renvoie la France dans le rang des pays rétrogrades et fermés. Oops.. j’ai la nausée, je reviens…

illustration Martin Vidberg