Omaha Scoop (1/3)

Que les lecteurs de Poker Bastards me pardonnent : le poker, en tant que jeu, est beaucoup moins présent dans cette nouvelle que dans la précédente.

Cependant, je trouve que les finesses de ce jeu -formidable- se retrouvent parfois dans des situations différentes. Notamment dans les relations politico-économiques ou dans certaines intrigues fictives. On y parle de relations conflictuelles, de menaces, de domination, de bluff… Si bien qu’il m’arrive de voir dans ces récits des parties de poker à grande échelle. Parfois même, on peut imaginer le poker comme une représentation schématique de conflits bien plus réels. Tout comme le sont les échecs ou le go.

J’espère en tout cas que vous apprécierez la façon dont j’ai essayé d’écrire cette nouvelle avec l’esprit d’un joueur de poker. Et surtout, que vous prendrez plaisir à la lire.

“Cesse de te cacher dans ce placard, Molly. Cet endroit n’est pas pour toi”.

Le Docteur Hiro Tanigushi, sans quitter des yeux l’écran de son ordinateur, s’adressait à sa fille d’un ton monocorde. Le laboratoire de l’Institut PanAsiatique de Nano-Technologie était un lieu extrêmement surveillé, et Tanigushi détestait que Molly s’y invite en dépit de tous les interdits. Pourtant, elle continuait de s’y rendre secrètement tous les mercredis, contournant les systèmes de sécurité, pour passer l’après-midi en compagnie de son père. Cela n’avait d’abord été qu’une bravade. Un caprice d’enfant, que la petite métisse Nippon-Américaine avait ensuite transformé en véritable exercice de furtivité. Malgré lui, Tanigushi admirait la façon dont elle se faufilait au nez et à la barbe des agents de sécurité. Il était encore plus impressionné en remarquant à quelle vitesse elle s’adaptait aux situations : elle savait s’attirer la sympathie des gardes quand leur surveillance était trop zélée pour être trompée. Le caractère effronté de Molly l’amènerait souvent, sûrement, à des situations délicates. Mais ses talents et sa vivacité d’esprit l’en sortiraient toujours, lui semblait-il.

La fillette, toujours cachée, retenait ses éclats de rire. Elle se savait découverte mais n’avait pas encore accepté de se montrer. Alors qu’elle entrebâillait la porte pour sortir, un événement la retint. Deux silhouettes étaient entrées dans le laboratoire et s’approchaient de son père. Deux hommes, étrangers à l’Institut, d’après leurs habits. Le premier, un Caucasien grand et sec, parla le premier, d’une voix aussi douce que ses traits étaient durs.
– Docteur Tanigushi. Nous aimerions vous parler. Le sujet est important. Accepteriez-vous de nous suivre ?
– Puis-je savoir qui vous êtes ?
– Vous le saurez, Docteur. Nous vous le dirons, ainsi que tout le reste.

La présence de visiteurs aussi énigmatiques ne présageait rien de bon. L’Institut de Nano-Technologie était un organisme privé de recherche médicale, et de très haute réputation. La technicité mise en œuvre, le regroupement des nombreux chercheurs mondialement reconnus, qui chacun avait publié dans les plus prestigieuses revues scientifiques, tout concourrait à attiser la convoitise d’organisations moins scrupuleuses. De nombreuses compagnies avaient voulu annexer les connaissances et les compétences de ses chercheurs. Parmi elles, les deux fournisseurs d’armes officiels de l’Armée du Nouveau Gouvernement Japonais.
Non, vraiment, cette visite n’annonçait rien de bon.

Tanigushi dut se forcer pour ne pas jeter un œil inquiet vers le placard, derrière lui. Il acquiesça et quitta la pièce, encadré de ses deux visiteurs. Molly saisit l’opportunité pour s’échapper. L’endroit ayant perdu tout son intérêt, elle décida de rentrer. Pas en ligne droite, bien sûr. Elle trouverait bien de quoi s’occuper sur le chemin.

4 réflexions au sujet de “Omaha Scoop (1/3)”

  1. Bonjour,

    N’hésitez pas à commenter, voire critiquer.

    Il n’y a pas trop de poker dans cette première partie. Mais soyez patient, ça va venir, bientôt :)

    Bonne lecture

    Répondre
  2. j’attends la suite avec impatience car je suis étonné que cette jeune fille décide de rentrer malgré l’intervention et le départ “forcé” de son père… a moins qu’elle ne décide de profiter de ses dons de furtivité pour en savoir plus… :)

    Répondre

Répondre à Fof Annuler la réponse.

Les cookies nous aident à mieux vous servir. En utilisant cette page, vous autorisez l'utilisation de cookies. plus d'infos

Pokerbastards utilise-t-il des cookies? Oui, avec pour principal but de permettre au site de fonctionner plus efficacement. Quel type de cookies utilise Pokerbastardset pourquoi? Il y a différents types de cookies pour plusieurs raisons: ◾Cookies de session - ces cookies sont temporaires et expirent par suppression automatique quant vous fermez votre navigateur. Nous utilisons des cookies de sessions pour vous permettre notamment l'accès aux commentaires (et toute action demandant une procédure d'identification). ◾Cookies persistants - ces cookies ont généralement une date d'expiration assez lointaine et restent donc dans le navigateur internet jusqu'à expiration, ou jusqu'à ce que vous les effaciez manuellement. Ces cookies sont notamment utilisés pour la fonction "souvenez-vous de moi" qui permet aux utilisateurs enregistrés de ne pas avoir à se connecter avec leur identifiant à chaque visite. Nous les utilisons aussi pour mieux comprendre comment nos utilisateurs naviguent le site afin de l'améliorer. Cette information est totalement anonyme - en d'autres mots quand nous lisons ces données, nous voyons des schémas de navigation mais aucune information privée identifiable. Quel autres cookies peut-on rencontrer sur Pokerbastards? ◾Partage et connection des réseaux sociaux ◾Mesure d'audience et validation

Fermer