Petit Bilan du Winamax Poker Open de Dublin

Dimanche matin, la météo est fidèle à l’idée qu’on se fait de celle de Dublin: grise et maussade. C’est exactement le genre de temps qui accompagne très bien mon âme en peine en ce jour 3 du winamax poker open. J’ai commencé à jouer le jour 1b et j’ai après un passage rude et une descente à 10k, je suis finalement remonté à l’average à 48 pour le début du jour 2. Nous étions encore 150 joueurs tous décidés à en découdre sévèrement. La journée s’est passée tranquillement jusqu’à ce que je double sur un coin flip avec un pot de presque 300K! Mon [Ad Kd] touche un roi face à [Jh Js].  Juste après ce gros coup, j’ai passé une petite heure sur un nuage… peut être un peu trop d’ailleurs, j’aurais certainement du en profiter pour agresser plus mes adversaires, mais je passais un bon moment et j’avais envie de maintenir une banne ambiance à la table… ce qui était le cas.

Quand la table éclate, ce n’est plus la même histoire. Je repasse en mode agressif mais je me heurte à 2 gros soucis:

1/ J’ai un très gros stack à ma gauche et un Stack équivalent au mien à ma droite qui assez aggro.

2/ je touche plus une bonne carte.

Je tente de continuer à agresser et je fais l’erreur de m’enterrer en plein bluff avec 62 off suite au bouton. J’envoie 3 barrels tous  call/check  – je n’ai évidemment rien river et jette mes cartes en me maudissant de m’etre engager dans ce coup.

Mon tapis a pris une claque à ce moment mais je suis toujours dans l’average, pensant que les autres stack m’ont rattrapé. Je remonte un tout petit peu en sortant mon voisin de droite, short stack qui boite avec [Ks 8s] et que je paye avec [As 7s]

Viens le 2ème coup déterminant pour moi: J’ai AJ. Je relance et je suis payé. Je vous fait pas tout le descriptif mais au final mon adversaire qui avait AT touche une quinte à l’as.

Après ça, mon stack est au alentour de 130k, ce qui représente environ 22 blinds. Un nouvel adversaire vient s’installer à ma droite, il a quelque chose comme 600k de stack. Il joue bien son rôle en relançant toutes les mains. Moi en attendant, j’enchaine les 72,63 et quand je vois une figure, elle est accompagné d’un 2 ou d’un 3.

Je fini par toucher AA – miracle – mais je pense que je le rentabilise pas de façon optimum. Je relance, je suis 3 bet et je reviens en 4 bet alors que j’aurais du probablment just call.

Les blinds et les ante grignotent mon tapis et je me retrouve avec environ 110k quand arrive le dernier coup. Je suis UTG+1, premier à relance avec [6h 7h]. Le SB, me demande combien j’ai derrière et me 3bet. Si je fold, il me reste environ 75k,ce qui représente 9 blinds du prochain niveau (on arrive à la fin de la journée). Je me retrouverai en situation de push/fold et à ce moment là, je vise clairement la TF. Je décide donc de revenir allin en espérant tomber sur un 60/40. Il instant call avec [9c 9s] et me bust en 22ème position.

En conclusion:

C’est une première grosse expérience de live pour moi. La structure Deepstack Short-handed est clairement une très belle structure qui permet à la fois d’être stratégique et en même temps garantit beaucoup d’action.

L’ambiance générale et l’organisation était très bonnes et plus important encore, j’ai beaucoup appris sur mon jeu. J’ai repéré 2/3 erreurs que je m’appliquerai à ne plus faire…

Je pense que je reviendrai l’année prochaine et j’espère que vous en serez.

Un grand bravo à Winamax en tout pour ce bel event!