Pourquoi le sexe féminin est-il associé à la chance?

Voici une question de fond pour le week-end mes amis. De quoi alimenter les débats et surtout les interrogations. Il doit exister une réponse mais je ne la connais pas et ces expressions – auxquelles on ne peut pas échapper quand on joue au poker – m’ont toujours intriguées! Car quand, après un bad beat cuisant, on lance à son adversaire – certes un poil (c’est le cas de le dire) crispé: “T’as de la chatte salopard!“, il s’agit bien du sexe féminin dont on parle et non de ce petit animal poilu que les filles affectionnent. (et qui fait miaou pour être précis).  Idem pour la variante, un peu moins chic: “t’as une sacrée moule!”. Là encore il ne s’agit pas du molusque sur le dos duquel Léon a fait fortune mais bien du synonyme de ce qui est, selon Courbet, l’origine du monde.

Je m’interroge! Comment on est passé de “chance” à “chatte”?  est ce que “nc” s’est déjà fait remplacer astucieusement par “tt” dans d’autre mots de la langue française? Non je ne crois pas… Est ce que l’homme considère que d’avoir de la chatte, autrement dit, en posséder (une) est synonyme de chance? C’est pas faux mais un peu tiré par les cheveux… Et si une joueuse de poker dit “qu’elle a de la bite”, est ce que ça ferait le même effet? :hm:

Alors je suis tout ouïe! Prêt à entendre les théories les plus folles, oui peut être même quelqu’un parmi vous a la clé du mystère?