Revenons sur ce 23% de joueurs dans l’illégalité…

Il y a quelques jours le rapport du ODJ lâchait ce nombre totalement hallucinant de 23,5% de joueurs de poker jouant – exclusivement – sur des sites non agréés ARJEL. Je me suis interrogé sur la réalité de ce chiffre qui me paraissant totalement improbable mais je suis apparemment le seul. Les sites de poker reprennent ce rapport sans se poser de question, y compris le respectable pokernews.

J’ai envoyé un email à l’ODJ pour avoir plus d’informations sur ce chiffre et j’ai obtenu une réponse le lendemain. Pour comprendre comment ils sont arrivés à 23.5%, il faut aller voir le rapport de juin 2013 qui explique le procédé en page 3. Je l’ai lu et je n’en suis pas revenu. L’ODJ a recoupé 3 types d’informations qui sont chacune très contestables selon moi et je vais vous expliquer pourquoi :

1 / les extensions en .fr vs .com

Tout d’abord, il était demandé aux joueurs s’ils connaissaient ou non le statut légal de l’offre de jeux qu’ils pratiquent. Trois joueurs sur quatre déclarent le connaître. Ils devaient préciser ensuite le domaine d’extension des sites qu’ils utilisent (.fr ou .com), sachant que les sites légaux ont une extension en « .fr ». Une majorité de joueurs utilisent exclusivement des sites avec une extension en « .fr »et ils sont 37 % à utiliser des sites avec une extension en « .com », indicateur probable d’une pratique de jeu en ligne sur une offre « non régulée »

Je n’ai pas besoin d’aller chercher loin pour détruire ce raisonnement. Depuis l’offre légale en France, les sites qui ont une licence ARJEL redirigent leur .com vers le .Fr. et la grosse majorité des autres bloque les joueurs Français d’une façon ou d’une autre. Soit carrément dès la page d’accueil, soit sur le processus d’ouverture de compte (voire plus tard en empêchant le joueur de récolter ses gains). Le rapport précise d’ailleurs cela ” On ne peut toutefois exclure qu’une partie des joueurs soient dirigés de cette extension vers des « .fr ».” Le terme “une partie des joueurs” est pour le moins flou. Et ne pe parlez pas des joueurs qui utilisent un VPN car c’est totalement anecdotique (et en plus il y a toutes les chances qu’ils se fassent prendre et bannir des sites).

2 / les pièces d’identité

(…) la régulation de l’offre légale en France oblige le joueur à communiquer une pièce d’identité à l’opérateur de jeux en ligne. Seuls quatre joueurs sur dix déclarent avoir présenté leur pièce d’identité sur tous les sites qu’ils utilisent et, plus étonnant encore, la même proportion dit n’avoir jamais eu besoin d’en fournir.

Le rapport précise que sont inclus les sites gratuits pour lesquels il n’y a pas besoin de fournir de pièce d’identité et que cela représente 10% des joueurs (mais peut-on même croire ce chiffre?). Mais il n’y a même pas besoin de ça pour relativiser encore une fois grandement ce chiffre. Beaucoup de joueurs de poker n’ont jamais envoyé leur pièces d’identité tout simplement par oubli. C’est d’ailleurs un vrai fléau pour les salles de poker. Les plus sérieuses finissent par fermer les comptes mais cela prend de toute façon plusieurs mois et d’autres laisse en place cet état de fait jusqu’à ce que le joueur veuille retirer ses gains. Bref, je ne vois pas comment on peut faire un lien entre l’absence d’utilisation de pièce d’identité et le fait de jouer sur des sites illégaux.

3 / La question sournoise

Enfin, les personnes enquêtées étaient invitées à préciser les sites qu’ils visitent le plus. Une analyse des citations et une  recodification selon la nature légale du site a été effectuée. Une très large majorité cite au moins un site appartenant à l’offre légale (75,5 %). Toutefois, 8,0 % des joueurs en ligne citent au moins un site n’appartenant pas à l’offre légale comme l’un de ceux qu’ils utilisent le plus.

Là encore, je n’ai pas l’impression d’avoir de forcer. Déjà, on peut noter que le chiffre avancé est de 8%, ce qui est très nettement moins que 23,5% et ensuite, qu’il ne s’agit pas d’utilisation “exclusive” mais du site que les joueurs visitent le plus.

Le rapport précise un peu plus loin  :

(…) le poker est significativement cité comme étant pratiqué sur des sites illégaux. Ainsi, parmi les joueurs exclusifs de poker, 10,2 % disent jouer le plus souvent sur des sites illégaux et 6,0 % sur des sites « gratuits »

Cette fois, on a 10,2%, là encore bien éloigné du 23,5%. Quant aux 6% ils n’ont rien à voir avec la choucroute puisqu’il peut s’agir d’application facebook par exemple ou de sites type charliepoker, bankofpoker, donc rien à voir avec des sites illégaux.

3 sources d’information, balancées dans un shaker ?

Le rapport précise qu’il a donc pris ces 3 sources d’information et effectué des recoupements et des pondérations selon “un indicateur composite, fondé sur les variables décrites précédemment...” . Je serais curieux de voir à quoi ressemble cet indicateur pour aboutir à une chiffre de 23.5% !

Conclusion

Voilà comment on arrive à des chiffres complètement bidons. Ce qui n’est pas rassurant, c’est que si c’est vrai pour cet exemple en particulier, c’est probablement vrai pour beaucoup d’autres chiffres dont nous sommes abreuvés tous les jours. Cela n’a pas empêché les médias poker et généralistes de reprendre le contenu sans se poser de questions. Pire, ils ont tous plongé dans la partie du rapport qui “montrait” que le poker était le jeu le plus addictif pour sortir des beaux titres aguicheurs comme par exemple 20 minutes et son “le poker classée jeu en ligne le plus dangereux“. Je pense que là aussi, il y aurait beaucoup à dire mais ça, c’est une autre histoire …

data-pie-graph-fake-statistics-demotivational-posters-1306358986

2 réflexions au sujet de “Revenons sur ce 23% de joueurs dans l’illégalité…”

Laisser un commentaire

Les cookies nous aident à mieux vous servir. En utilisant cette page, vous autorisez l'utilisation de cookies. plus d'infos

Pokerbastards utilise-t-il des cookies? Oui, avec pour principal but de permettre au site de fonctionner plus efficacement. Quel type de cookies utilise Pokerbastardset pourquoi? Il y a différents types de cookies pour plusieurs raisons: ◾Cookies de session - ces cookies sont temporaires et expirent par suppression automatique quant vous fermez votre navigateur. Nous utilisons des cookies de sessions pour vous permettre notamment l'accès aux commentaires (et toute action demandant une procédure d'identification). ◾Cookies persistants - ces cookies ont généralement une date d'expiration assez lointaine et restent donc dans le navigateur internet jusqu'à expiration, ou jusqu'à ce que vous les effaciez manuellement. Ces cookies sont notamment utilisés pour la fonction "souvenez-vous de moi" qui permet aux utilisateurs enregistrés de ne pas avoir à se connecter avec leur identifiant à chaque visite. Nous les utilisons aussi pour mieux comprendre comment nos utilisateurs naviguent le site afin de l'améliorer. Cette information est totalement anonyme - en d'autres mots quand nous lisons ces données, nous voyons des schémas de navigation mais aucune information privée identifiable. Quel autres cookies peut-on rencontrer sur Pokerbastards? ◾Partage et connection des réseaux sociaux ◾Mesure d'audience et validation

Fermer