Strategie en Tournoi Multi-table Turbo

Même si j’apprécie pas du tout cette forme de tournoi, je dois avouer qu’il m’arrive d’en faire car je n’ai pas toujours le temps de jouer des heures d’affiler. Le turbo a l’avantage de son inconvénient, il va vite! Sur un turbo,vous commencez à 2000 ou 3000 chips et les blinds augmentent toutes les 5mn. Inutile de chercher à jouer au poker, vous allez de toute façon vous retrouver à un moment donné avec un M ridicule (stack divisé par SB+BB+Ante). Le turbo a donc sa propre stratégie… et elle est risquée!

La bankroll

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit mot sur la bankroll. Idéalement, il faut jouer le turbo sans que cela affecte la bankroll. En effet, le turbo est un tournoi plus risqué, où la chance prendra une part plus importante que l’on doit compenser à la base avec la bankroll.

Le début de tournoi

En turbo, l’objectif est de monter un stack le plus gros et le plus vite possible. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faille faire n’importe quoi. Sur les trois/quatre premiers niveaux, on peut attendre de toucher quelques bonnes mains – sans pour autant avoir peur d’élargir son panel et de jouer des coinflips préflop (ce qui est absurde en deepstack par exemple). Personnellement, mon panel de allin préflop comprend AA,KK,AK,QQ,AQ,JJ voire même TT et 99 selon la circonstance.

Encore plus qu’en deepstack ou même normal, la position en turbo est primordiale. On est plus facilement payer/relancer, donc ce n’est pas la peine de tenter des moves en début de parole sans être prêt à engager son tapis.

Milieu de tournoi

En turbo, ce que j’appelle le milieu de tournoi arrive très vite. Idéalement il faut déjà un stack confortable à ce niveau. Si c’est le cas, cela permet de continuer de jouer la position sereinement et de ne pas s’engager contre des stacks plus gros que le sien. Il faut provoquer en priorité les rencontres contre les petits tapis qui s’engageront avec des mains plus marginales sans nous mettre en danger. Si jamais le stack n’est pas monté, la stratégie du push/fold est souvent payante. Alors qu’on est plutôt en push/fold entre 8 et 10 blinds sur un tournoi normal, ça tourne plus vers 14/15 blinds en turbo car il faut anticiper la rapidité avec laquelle les blonds augmentent.  L’avantage c’est qu’il suffit de doubler une fois pou se retrouver dans l’average voire un peu au dessus.

La bulle

Pas de changement avec une bulle d’un tournoi deepstack ou normal. Quand c’est la bulle, il faut attaquer et profiter de la frilosité des joueurs pour voler les blinds et les antes qui représentent souvent un pourcentage non négligeable de votre stack en turbo! Personnellement, je ne joue pas un tournoi pour être ITM mais pour la table finale. Ceci me pousse à prendre plus de risque à la bulle pour faire grossir le plus possible mon stack. Mais cela dépend des objectifs de chacun. Pour un joueur qui souhaite être ITM, jouer la serrure est presque tout le temps gagnant en turbo. En effet, c’est un moment du tournoi où il y a beaucoup de très short stack et l’attente à la bulle n’est pas bien longue.

La fin de tournoi

Encore une fois, tout dépend de la taille du stack. S’il est assez “important” (au dessus de 20 BB), il est très important d’agresser les petits tapis et les joueurs trop serrés. Mais il ne faut pas perdre de vue qu’en turbo, à ce niveau, être patient permet souvent de grappiller quelques places, les joueurs s’éliminant entre eux. D’ailleurs pour cette même raison, la stratégie qui consiste à être assez nit (très serré) n’est pas forcément mauvaise en cas de petit stack. Le principal est de ne pas attendre de perdre sa fold equity.(capacité à faire couché vos adversaires).

Laisser un commentaire

Les cookies nous aident à mieux vous servir. En utilisant cette page, vous autorisez l'utilisation de cookies. plus d'infos

Pokerbastards utilise-t-il des cookies? Oui, avec pour principal but de permettre au site de fonctionner plus efficacement. Quel type de cookies utilise Pokerbastardset pourquoi? Il y a différents types de cookies pour plusieurs raisons: ◾Cookies de session - ces cookies sont temporaires et expirent par suppression automatique quant vous fermez votre navigateur. Nous utilisons des cookies de sessions pour vous permettre notamment l'accès aux commentaires (et toute action demandant une procédure d'identification). ◾Cookies persistants - ces cookies ont généralement une date d'expiration assez lointaine et restent donc dans le navigateur internet jusqu'à expiration, ou jusqu'à ce que vous les effaciez manuellement. Ces cookies sont notamment utilisés pour la fonction "souvenez-vous de moi" qui permet aux utilisateurs enregistrés de ne pas avoir à se connecter avec leur identifiant à chaque visite. Nous les utilisons aussi pour mieux comprendre comment nos utilisateurs naviguent le site afin de l'améliorer. Cette information est totalement anonyme - en d'autres mots quand nous lisons ces données, nous voyons des schémas de navigation mais aucune information privée identifiable. Quel autres cookies peut-on rencontrer sur Pokerbastards? ◾Partage et connection des réseaux sociaux ◾Mesure d'audience et validation

Fermer