Fini l’EPT en France, mais que fait Pokerstars?

La nouvelle est tombée officiellement aujourd’hui, l’EPT de Deauville ne sera pas renouvelé en 2016. A la place, ce sera néant, peau’d’bal, queue tchi, macache. L’EPT déserte l’hexagone pour de bon. La raison invoquée est celle de la rentabilité médiocre de cet événement, notamment à cause de la fiscalité française. Bon, ce n’est pas un scoop. En France, la fiscalité des jeux en ligne et en casino n’est pas franchement aussi intéressante que celle de MACAO. Et la fréquentation du main event de l’EPT Deauville n’a cessé de diminuer :

  • 2009 : 645 joueurs (1ère année de l’EPT à Deauville si j’ai bon)
  • 2010 : 768 joueurs (+19%)
  • 2011 : 891 joueurs (+16%)
  • 2012 : 889 joueurs (-1%)
  • 2013 : 782 joueurs (-12%)
  • 2014 : 671 joueurs (-16%)
  • 2015 : 592 joueurs (-12%)

Pokerstars aurait pu penser qu’ayant touché le fond, ils ne pouvaient que remonter … Mais en fait non. Au lieu de s’accrocher, ils ont préféré tout simplement se barrer. Il faut dire que depuis leur rachat par Amaya Gaming, il faut nourrir les actionnaires. Et ça change tout. Avant pokerstars était une entreprise non cotée en bourse. Ses décisions stratégiques étaient certes dirigées par la nécessité de faire du profit mais aussi par la passion du jeu et le profond désir de démocratiser le poker à travers le monde. Aujourd’hui, l’objectif numéro uno, c’est faire en sorte que cette jolie courbe ne s’arrête pas de monter :

amayagaming2015

Du coup, un tournoi de poker à peine rentable (et encore, j’aimerais bien connaître les vrais chiffres car si l’EPT baisse en fréquentation, le FPS et le High Roller sont en net progression) au pays des fromages qui puent, ils s’en battent les noix (on s’en calisse comme ils disent au Quebec). Par contre, on a le droit à une émission de télé réalité… dois-je ajouter un commentaire? hmm, je préfère vous laisser la courtoisie.