ISPT : Mais si ça va marcher!

Ce matin, je suis tombé sur une vidéo de l’ISPT qui m’a bien fait marrer. C’est une vidéo distribuée par l’ISPT itself donc bien sûr tout à fait orientée et à but 100%  promotionnel. On y voit une brochette de people dire tout le bien qu’ils pensent de ce projet. L’ISPT a quand même choisi des people réputés pour aimer et jouer au poker. On y voit:

  • Bruno Solo, un temps ambassadeurs de PartyPoker mais dont le contrat n’a apparemment pas été renouvelé avec la room.
  • Caroline Diament, chroniqueuse chez Ruquier et joueuse de Poker amatrice.
  • Moundir qu’on ne présente plus mais qui a toujours autant de mal à faire des phrases en Français.
  • Lionel Rosso, journaliste sportif qui a présenté le WPT avec Patoch’ un temps et écrit un livre le poker.

La vidéo a été faite lors d’une présentation de l’ISPT à ces “VIP”. Ils sont un peu moite de champagne et tentent de dire du bien de ce projet mégalo… et putain ça rame. Sortez les pagaies (cf la vidéo ci-dessous)!

Il faut dire que l’ISPT est un projet qui fait – et va encore faire – couler beaucoup d’encre. Le simple fait de savoir que c’est Laurent Tapie et Prosper Masquelier qui en sont les initiateurs,  a de quoi faire sourire plus d’un septique.  Le premier a essuyé un revers façon Mcnenroe suite à son échec dans le rachat de fulltiltpoker, le second, qui s’est fait connaitre avec Nice People, était le patron de Pokerxtrem dont on connait l’issue.

Mais force est de constater que l’ISPT a réussi à décrocher quelques ambassadeurs de choix comme Michael Mizrachi et Sam Trickett récemment (je serais curieux de savoir ce qu’on leur a promis!). Je sais aussi qu’ils ont mis en place une “armée” de commerciaux chargés d’écouler des tickets. On m’a d’ailleurs proposé le job pas plus tard que la semaine dernière. Oui mais non merci.

Pourtant, malgré tous ces efforts – ou effets – tout ça a allures de méthode Coué. “Allez les gars, c’est énorme, c’est beau, c’est révolutionnaire, on va tout défoncer”. Le principal, c’est de s’en convaincre.

La vidéo: