Le rapport d’activité 2012 de l’ARJEL en résumé

arjelrapport20122

L’ARJEL a publié son rapport d’activité 2012. Les plus courageux peuvent aller directement tout lire ici. Pour les autres, je me propose de faire un rapide résumé de ce qui nous intéresse le plus ici, à savoir la partie Poker.

L’ARJEL fait d’abord le point sur l’état global du marché du jeu en ligne. Et c’est pas la fête. Premier indicateur révélateur, le nombre de licences abrogées est de 17 au total dont 9 rien que pour le poker. Le nombre de comptes actifs est lui aussi en légère baisse sur l’année (-6,5%). En plus de cette baisse, les joueurs jouent sur de plus petites limites. Ce phénomène n’est pas forcément négatif, c’est probablement aussi le signe d’une maturité des joueurs.  Dans la série des baisses, s’ajoute le montant total des dépôts, de -7% (988 millions vs 1031 millions). Le dépôt mensuel moyen est de 37€ (vs 38€ en 2011 donc plutôt stable).

Tous ces chiffres à la baisse concernent le Poker. Pour ce qui est des paris sportifs et des paris hippiques, 2012 a été une année de hausse, boostée par des éventements sportifs majeurs (ce ne sera probablement pas la même chose en 2013).

Concernant la santé financière des opérateurs, l’ARJEL n’apporte pas non plus de bonnes nouvelles: l’équilibre d’exploitation (général) n’est pas encore atteint. En gros, les rooms n’ont pas encore réussi a compenser leur investissement marketing. L’ARJEL précise que certains opérateurs auraient réussi à atteindre cet équilibre mais ne précise pas lesquels.

Après ces quelques chiffres, l’ARJEL aborde le sujet de la fraude, des contrôles et de la sécurité. C’est la partie où l’ARJEL se fait kiffer et tente de montrer son efficacité. Elle revient sur l’affaire fulltilt en essayant de faire croire qu’elle a joué un rôle dans sa résolution alors que non. Conséquence positive, malgré tout, du cas fulltilt, l’ARJEL pousse dorénavant les opérateurs à sécuriser les avoirs des joueurs grâce à un système de Fiducie (Trust en anglais). Le principe permet de confier la gestion des avoirs à un administrateur. En gros, ça évite qu’une room parte avec la caisse! 27% des avoirs sont gérés de cette façon, il reste donc encore du chemin à parcourir mais c’est en bonne voie.

Vient ensuite le chapitre sur l’addiction. L’ARJEL semble porter son attention particulièrement sur les bonus redistribués aux joueurs. Une phrase a particulièrement retenue mon attenion:

Un nouveau bilan sera effectué dans le courant de l’année 2013, avec une attention particulière portée sur les bonus de fidélisation, qui semblent comporter un risque plus grand de dérive vers le jeu excessif que les bonus d’acquisition.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve cette phrase terrifiante. Elle sous entend que l’ARJEL envisage la possibilité de réduire les bonus de fidélisation… Et ce ne sera pas la peine de faire la grève pour punir les méchantes rooms.

Je finis enfin ce que l’ARJEL préconise pour l’avenir! Dans une 3ème partie, l’autorité de régulation des jeux en ligne parle de l’europe et de la nécessité d’accords entre états membres. Est ce que celà signifie qu’on peut espérer un regroupement des liquidités (joueurs de poker) au niveau européen entre les marchés régulés? Un bout de réponse arrive sur 35ème page du rapport:

en matière de partage des liquidités internationales en poker, un schéma opérationnel sera proposé en 2013,entre l’ARJEL, le DGOJ et l’ADM (ex-AAMs). Il suppose cependant une modification de la loi française, souhaitée par l’ARJEL.

On peut donc espérer un regroupement mais pour ce faire, il faudra forcément passer par une rectification de la loi. Ce serait également l’occasion de régler le problème de la fiscalité des joueurs de poker une bonne fois pour toute.  Si les députés ont autre chose à faire – ce que je peux comprendre – je veux bien me porter volontaire pour bosser sur le sujet. A bon entendeur…

Le rapport complet de l’arjel est disponible ICI.

8 réflexions au sujet de “Le rapport d’activité 2012 de l’ARJEL en résumé”

Laisser un commentaire

Les cookies nous aident à mieux vous servir. En utilisant cette page, vous autorisez l'utilisation de cookies. plus d'infos

Pokerbastards utilise-t-il des cookies? Oui, avec pour principal but de permettre au site de fonctionner plus efficacement. Quel type de cookies utilise Pokerbastardset pourquoi? Il y a différents types de cookies pour plusieurs raisons: ◾Cookies de session - ces cookies sont temporaires et expirent par suppression automatique quant vous fermez votre navigateur. Nous utilisons des cookies de sessions pour vous permettre notamment l'accès aux commentaires (et toute action demandant une procédure d'identification). ◾Cookies persistants - ces cookies ont généralement une date d'expiration assez lointaine et restent donc dans le navigateur internet jusqu'à expiration, ou jusqu'à ce que vous les effaciez manuellement. Ces cookies sont notamment utilisés pour la fonction "souvenez-vous de moi" qui permet aux utilisateurs enregistrés de ne pas avoir à se connecter avec leur identifiant à chaque visite. Nous les utilisons aussi pour mieux comprendre comment nos utilisateurs naviguent le site afin de l'améliorer. Cette information est totalement anonyme - en d'autres mots quand nous lisons ces données, nous voyons des schémas de navigation mais aucune information privée identifiable. Quel autres cookies peut-on rencontrer sur Pokerbastards? ◾Partage et connection des réseaux sociaux ◾Mesure d'audience et validation

Fermer