Post-Apocalyptic Hold’Em (2/4)

Après quelques minutes de marche, j’arrive enfin à mon but. Le quartier a changé, passant de l’orgueilleux verre brillant aux façades de béton, vieilles, sales. Le temps est sans doute compté avant que vieilles bâtisses soient elles-aussi remplacées. Mais si d’apparence nous survivons tant bien que mal dans ce quartier pouilleux, c’est surtout pour ne pas éveiller les soupçons sur un marché noir et une contrebande omniprésents. La petite porte devant moi est équipée d’un œilleton électronique qui me réclame d’approcher. Je reconnais le système Ubik-ARM qui a discrètement shunté l’original, permettant au propriétaire des lieux de contrôler les allées et venues tout en échappant à la surveillance officielle. Je m’exécute, lui laisse lire silencieusement la clé RFID de mes lunettes, puis passe le seuil laissé libre. Nous sommes entre nous désormais. Un long couloir désert et sombre me mène jusqu’à cette salle clandestine. Comme les autres, je ne l’avais encore jamais vue. Et comme les autres, je ne la verrai plus jamais, quand à notre sortie elle sera démontée et transférée. Si la piste était remontée, ce serait dramatique.

Devant moi, une unique table et des joueurs déjà à l’œuvre. La plupart sont des amis avec qui je joue souvent. Enfin, des “amis”… Finley, un grand homme sec. Impassible et dangereux. Je veux dire, pas seulement pour vous prendre vos jetons. Molly, la seule fille attablée, qui carbure aux amphètes et aux implants biotech. Molly “ColdBlood”. Elle porte bien son surnom et ne cache pas son activité de transporteuse clandestine. Reincurt, un joueur régulier richissime dont les affaires sont aussi sombres que le verre de ses lunettes… Et comme d’habitude nous accueillons des “visiteurs”. Ces businessmen fortunés qui croient venir ici pour passer un bon moment entre deux journées de séminaire. Des proies faciles, dont nous flairons le sang comme des prédateurs.

La clandestinité de notre activité ne s’est pas faite rapidement. Elle n’a fait que s’adapter à une situation qui s’est dégradée irrémédiablement et à grande vitesse. Pourtant le précédent Président avait fondé de grands espoirs sur les jeux d’argent, investissant une grande partie de son capital personnel en espérant des retombées conséquentes. L’industrie des salles online avait déjà réparti les gains, et tout était prêt pour dépouiller le joueur moyen. Le Ministère de la Santé avait même programmé des vagues d’injections d’addictifs au jeu, sous prétexte d’équilibre mental de masse. C’était sans compter le décès prématuré dudit Président. Une disparition dont la cause est encore restée secrète. La rumeur principale désignait un attentat terroriste. Quoiqu’il en soit, un clone fut créé pour lui succéder. Une technologie parfaite et adéquate, et pourtant. Celui-ci a rapidement montré des divergences par rapport à son modèle. Il était aussi plus paranoïaque et impitoyable, organisant des raids armés contre tous ceux qui représentaient une menace contre l’éthique et la morale institutionnelles. Le Parlement lui-même fut coincé, incapable de déchoir un clone qu’il avait lui-même mis en place. C’est ainsi que la Loi sur l’Interdiction du Poker, des Paris et des jeux d’argent fut décrétée, déclarant notre jeu, notre passion, comme une infraction criminelle. Nous devînmes des hors-la-loi.

4 réflexions au sujet de “Post-Apocalyptic Hold’Em (2/4)”

  1. Salut et merci encore une fois pour les commentaires enthousiastes !

    @Fof : non je n’ai pas de lien avec le monde littéraire, ni par mes études ni par mon job.
    Cependant, comme je lis beaucoup, j’imagine que je digère et que je ressors mes influences d’une certaine manière :)

    Répondre

Répondre à ValEmn Annuler la réponse.

Les cookies nous aident à mieux vous servir. En utilisant cette page, vous autorisez l'utilisation de cookies. plus d'infos

Pokerbastards utilise-t-il des cookies? Oui, avec pour principal but de permettre au site de fonctionner plus efficacement. Quel type de cookies utilise Pokerbastardset pourquoi? Il y a différents types de cookies pour plusieurs raisons: ◾Cookies de session - ces cookies sont temporaires et expirent par suppression automatique quant vous fermez votre navigateur. Nous utilisons des cookies de sessions pour vous permettre notamment l'accès aux commentaires (et toute action demandant une procédure d'identification). ◾Cookies persistants - ces cookies ont généralement une date d'expiration assez lointaine et restent donc dans le navigateur internet jusqu'à expiration, ou jusqu'à ce que vous les effaciez manuellement. Ces cookies sont notamment utilisés pour la fonction "souvenez-vous de moi" qui permet aux utilisateurs enregistrés de ne pas avoir à se connecter avec leur identifiant à chaque visite. Nous les utilisons aussi pour mieux comprendre comment nos utilisateurs naviguent le site afin de l'améliorer. Cette information est totalement anonyme - en d'autres mots quand nous lisons ces données, nous voyons des schémas de navigation mais aucune information privée identifiable. Quel autres cookies peut-on rencontrer sur Pokerbastards? ◾Partage et connection des réseaux sociaux ◾Mesure d'audience et validation

Fermer