Post-Apocalyptic Hold’Em (4/4)

Le jeu reprend au rythme du croupier. La scène a refroidi tout le monde et nous ne jouons à nouveau plus que pour des petits pots. Notre invité nous gratifie régulièrement de ricanements aussi déplacés qu’énervants. Je me protège mentalement en m’injectant discrètement une dose d’amphètes à l’aide de mon implant intra-auriculaire. Un modèle rarissime que j’ai déniché au marché noir grâce à un ancien milicien. Il me l’a vendu à prix d’or, le salaud ! Mais je dois dire que je suis devenu complètement accroc à ce petit jouet.

Quand la milice fut crée, plusieurs milliers d’exemplaires ont été commandés pour équiper les hommes. Ils s’auto-régulaient à volonté en choisissant les substances dans leur attirail.
Puis la nanotechnologie fit son apparition dans les équipements militaire et semi-militaire. Les soldats gagnèrent en efficacité, perdant toujours un peu plus d’humanité. Les équipements biotech étaient délaissés, faisant la joie des rebelles et la richesse des contrebandiers. Tous les implants ne se valaient pas cependant. J’ai du mettre plus d’un an à trouver enfin un Armitage authentique. Pas la dernière génération, certes, mais il acceptait tout de même les modifications nécessaires pour devenir complètement paramétrable. Combien de fois ai-je vu des types se griller la cervelle en trafiquant leur YukonTech bon marché…

Une fusillade me tire violemment de mes rêveries. J’y suis habitué pourtant, elles ne sont pas rares. Mais celle-ci était vraiment proche. L’action se fige comme si tous comprenaient qu’il est déjà trop tard. La porte explose et une escouade fait irruption. Le Cerbère semi-mech est décapité avant d’avoir fait un geste. Des semi-automatiques sont braqué sur chacun de nos fronts. Nos regards se croisent, furtivement. Finley a les dents serrées à s’en péter le dentier. On lève les mains, doucement, en se demandant quel genre de grâce peut être faite à des criminels de type 5. Aucune, bien sûr. Mon regard est alors attiré au delà des commandos. Une silhouette qui n’est pas de leur groupe. Qui aurait du être du nôtre. Une silhouette au visage tuméfié qui s’est faite raser quelques heures avant. Mon ami, joechip, tu n’as donc trouvé d’autre issue que dans la délation. Difficile de t’en vouloir, pourtant. En sortant de cette salle tu étais pire que mort. Tu as su saisir l’infime chance de te réhabiliter.
“- Personne ne bouge, dit une voix de synthèse. Vous êtes en état d’arrestation. Vos droits civiques sont suspendus. Vous serez soumis à interrogatoire. Si vous bougez vous serez abattu sur-le-champs.”

Molly, elle, doit être la seule à garder son sang-froid. Elle tient bien son surnom, je vous dis. Les lèvres pincées, elle se dresse lentement. Je vois son arme cachée dans son dos. Une véritable merveille de flingue qu’aucun de nous autour de cette table n’aurait pu s’offrir. Je préfère ignorer combien de victime elle a fait avec ce jouet. Pendant que sa main droite glisse furtivement en arrière, elle sort d’une voix monotone :
“- Salut, les droïdes de mes deux. Et qu’est-ce que vous faites si je bouge ? Les robots n’ont pas le droit de tuer les humains.”

Misread, mon amie. Misread. Les miliciens semi-militaires ne sont pas des robots. Ce sont des humains. Et ils tuent des humains. A la tension de ses muscles je vois qu’elle a compris son erreur avant d’avoir fini sa phrase.

Elle dégaine en un éclair, mais c’est déjà trop tard. Un tonnerre de coups de feu jaillit et je ressens une décharge électrique me traverser la colonne vertébrale. Le sang m’aveugle avant que j’aie touché le sol.

Je crois que je suis broke.

2 réflexions au sujet de “Post-Apocalyptic Hold’Em (4/4)”

Laisser un commentaire

Les cookies nous aident à mieux vous servir. En utilisant cette page, vous autorisez l'utilisation de cookies. plus d'infos

Pokerbastards utilise-t-il des cookies? Oui, avec pour principal but de permettre au site de fonctionner plus efficacement. Quel type de cookies utilise Pokerbastardset pourquoi? Il y a différents types de cookies pour plusieurs raisons: ◾Cookies de session - ces cookies sont temporaires et expirent par suppression automatique quant vous fermez votre navigateur. Nous utilisons des cookies de sessions pour vous permettre notamment l'accès aux commentaires (et toute action demandant une procédure d'identification). ◾Cookies persistants - ces cookies ont généralement une date d'expiration assez lointaine et restent donc dans le navigateur internet jusqu'à expiration, ou jusqu'à ce que vous les effaciez manuellement. Ces cookies sont notamment utilisés pour la fonction "souvenez-vous de moi" qui permet aux utilisateurs enregistrés de ne pas avoir à se connecter avec leur identifiant à chaque visite. Nous les utilisons aussi pour mieux comprendre comment nos utilisateurs naviguent le site afin de l'améliorer. Cette information est totalement anonyme - en d'autres mots quand nous lisons ces données, nous voyons des schémas de navigation mais aucune information privée identifiable. Quel autres cookies peut-on rencontrer sur Pokerbastards? ◾Partage et connection des réseaux sociaux ◾Mesure d'audience et validation

Fermer