Lost Vegas

Lost Vegas

Comme indiqué dans un précédent billet, j’attendais avec impatience la sortie de deux incontournables de la littérature poker de cette année : Poker Is War et Lost Vegas. C’est désormais chose faite. Je laisse Poker is War pour un prochain article, pour me pencher tout d’abord sur le second, que j’ai littéralement dévoré.

Paul Mc Guire est un éminent journaliste poker originaire de New York. Auteur du fameux blog Tao of Poker, il couvre chaque année les WSOP pour plusieurs médias spécialisés, notamment pour PokerNews. Grâce à sa grande expérience de la ville du péché, il nous livre ici une “Biographie Végassienne” un peu hors du commun, loin, très loin des néons, des paillettes et des promesses d’argent facile. Bref loin du rêve américain.

La vision de Vegas qu’il nous propose semble même dès le départ plutôt effrayante. Depuis son motel miteux de la Redneck Riviera, où il passera ses premiers étés de reporter par soucis d’économie, il nous décrit les voisins camés jusqu’à la moelle, les prostitués low cost en divers états devant sa porte et les meurtres plus que courant (les trous dans le désert ne seraient pas qu’une légende !). Bref,  tout ce que les cartes postales ne montrent pas.

Le contraste avec le Strip et ses hôtels de luxe, véritable parc d’attraction pour adulte, est donc saisissant. Pourtant, Pauly n’est pas dupe, conscient que tout ce qu’il voit n’est que du carton-pâte destiné à servir les intérêts des gros bonnets du business du jeu, plumant les pigeons du monde entier en mal de sensations fortes.

Justement, les pigeons, ce n’est pas ce qu’il manque aux WSOP ! Il dit assister chaque année à une hécatombe. La désillusion de ces milliers d’amateurs, ayant imaginé toucher du doigt les millions de dollars en jeu, est son quotidien. Il compare ces quelques semaines de tournoi à un champ de bataille (Poker is War ??!), où les blessés affluent sans cesse vers la sortie.

Ajoutons à tout cela l’omniprésence du sexe, de la drogue et de l’alcool, et l’on se retrouve devant un tableau malsain, plutôt sordide et souvent pessimiste, qui bizarrement attire le novice que je suis. Sans doute tout le paradoxe de Sin City…

 

Lost Vegas – Paul McGuire

Editions Inculte : http://www.inculte.fr/Lost-vegas

7 réflexions au sujet de “Lost Vegas”

  1. Je suis content qu il soit sortit en français je l attendais depuis longtemps….. Un très bon livre que je vais acheter. Il est dispo que sur amazon ???

    Répondre
  2. Visiter les alentours avec tt qu il decrit ds le livre ca va pas non pas envie de me faire braquer pour permettre a un junkie de se payer sa dose de crack

    Sinon j ai lu les 2/3 mais ca commence qd? J adhere pas tellement au rythme du livre

    Répondre
  3. C’est une ville très particulière. A faire au moins une fois dans sa vie si on est joueur. Mais il faut pas rester. Mon conseil: louer une grosse bagnole et visitez les alentours, ça vaut vraiment le coup :)

    Répondre
  4. Je ferai un article sur Vegas prochainement sur mon dernier trip de juin. Une fois que la déprime du retour sera passée (et oui toujours en “jetag”). Je pense que je vais me le prendre et sûrement poser un Bounty sur la tête de l’un des bastards pour vous en offrir un exemplaire. ;)

    Répondre

Laisser un commentaire

Les cookies nous aident à mieux vous servir. En utilisant cette page, vous autorisez l'utilisation de cookies. plus d'infos

Pokerbastards utilise-t-il des cookies? Oui, avec pour principal but de permettre au site de fonctionner plus efficacement. Quel type de cookies utilise Pokerbastardset pourquoi? Il y a différents types de cookies pour plusieurs raisons: ◾Cookies de session - ces cookies sont temporaires et expirent par suppression automatique quant vous fermez votre navigateur. Nous utilisons des cookies de sessions pour vous permettre notamment l'accès aux commentaires (et toute action demandant une procédure d'identification). ◾Cookies persistants - ces cookies ont généralement une date d'expiration assez lointaine et restent donc dans le navigateur internet jusqu'à expiration, ou jusqu'à ce que vous les effaciez manuellement. Ces cookies sont notamment utilisés pour la fonction "souvenez-vous de moi" qui permet aux utilisateurs enregistrés de ne pas avoir à se connecter avec leur identifiant à chaque visite. Nous les utilisons aussi pour mieux comprendre comment nos utilisateurs naviguent le site afin de l'améliorer. Cette information est totalement anonyme - en d'autres mots quand nous lisons ces données, nous voyons des schémas de navigation mais aucune information privée identifiable. Quel autres cookies peut-on rencontrer sur Pokerbastards? ◾Partage et connection des réseaux sociaux ◾Mesure d'audience et validation

Fermer